Chapter 4:

En sécurité avec lui

« Il s’agit d’une traduction automatique. Si vous souhaitez nous aider à la corriger, vous pouvez envoyer un email à contact@nazareneisrael.org. » 

Regardez : « Safe With Him »

Beaucoup de mauvaises choses peuvent arriver dans la vie parce que le monde n’est pas encore comme il est censé être. Et ces mauvaises choses qui nous arrivent peuvent nous causer des peurs, des angoisses et elles peuvent perturber notre Shalom en Elohim. Ces choses peuvent aussi nous empêcher d’entendre la voix d’Elohim si nous avons trop peur de choses qui nous sont arrivées dans le passé.

C’est un problème. Parce qu’il nous est commandé d’entendre et d’obéir à la voix d’Elohim. Et si nous ne pouvons pas entendre sa voix à cause de nos angoisses ou de nos craintes, nous ne pouvons certainement pas lui obéir. Et il est difficile de demeurer avec Lui lorsque nous ne sommes pas conscients de Lui, car nous sommes plutôt conscients de nos peurs et de nos angoisses.

Peut-être vous est-il arrivé quelque chose de grave qui vous prive régulièrement de votre Shalom ? Peut-être que vous avez été volé, peut-être que vous avez été violé. Vous avez peut-être été victime de violences physiques ou psychologiques, que ce soit à l’âge adulte ou dans votre enfance. Peut-être par un traitement direct, peut-être par un traitement indirect en étant élevé pour croire en un système babylonien qui est faux en tous points.

Parfois, d’autres personnes souffrent de stress post-traumatique. Le stress post-traumatique peut survenir lorsque nous sommes exposés à un facteur de stress auquel nous ne pouvons rien faire à ce moment-là. Donc, nous devons supprimer nos émotions et nos sentiments. Et si nous n’apprenons pas à les laisser sortir plus tard, et si nous n’apprenons pas à gérer ces sentiments, ils peuvent causer des problèmes. Parce qu’au lieu de les laisser sortir d’une manière adaptée, ils sortent d’une manière étrange et non adaptée.

Parfois, les gens sont orphelins, ou ils ont été abandonnés lorsqu’ils étaient enfants. Et donc ils ne savent pas vraiment comment faire confiance à Elohim. Peut-être que leurs parents les ont maltraités, ou ne les ont pas aimés, alors peut-être ont-ils l’impression qu’Elohim va aussi les maltraiter ou ne pas les aimer. Peut-être ont-ils le sentiment de ne pas être à la hauteur. Peut-être ressentent-ils une insécurité ou une vulnérabilité fondamentale qui envahit leur vie.

Eh bien, si vous suivez les études de Nazarene Israel, vous savez que le monde ne sera pas rétabli avant l’Armageddon. En fait, le monde est censé empirer progressivement jusqu’à l’Armageddon. Mais parfois, cela aide les gens de savoir que le monde finira par s’améliorer.

Comme nous l’expliquons dans l’Apocalypse et la fin des temps, après la septième trompette, Yeshoua demandera à son Père Yahvé de lui donner les nations pour son héritage et les extrémités de la terre pour sa possession. Yeshoua va alors briser les nations avec une verge de fer et les mettre en pièces comme le vase du potier, avec cette verge de fer qu’il reçoit de son Père. Nous voyons Yahvé dire cela à son Fils Yeshoua dans le chapitre 2 des Psaumes.

Tehillim (Psaumes) 2:8-9
8 « Demande-moi, et je te donnerai les nations pour héritage, Et les extrémités de la terre pour possession.
9 Tu les briseras avec une verge de fer, Tu les mettras en pièces comme le vase d’un potier. »

Mais nous savons que ce sera nous qui mettrons en pièces, car Yeshoua nous le dit dans le chapitre 2 de l’Apocalypse.

Hitgalut (Révélation) 2:26-27
26 Et celui qui vaincra [Israël, les vainqueurs d’Elohim], et qui gardera mes œuvres jusqu’à la fin, c’est à lui que je donnerai le pouvoir sur les nations.
27 « IL LES DOMINERA AVEC UNE VERGE DE FER, ILS SERONT ÉCRASÉS COMME LES VASES DU POTIER ».
-commeje l’ai aussi reçu de mon Père.

Et cela est tout à fait logique et concorde avec ce que nous lisons dans Daniel chapitre 7, en référence à ce qui se passe après la 7e trompette.

Daniel 7:27
27 Alors le royaume et la domination, et la grandeur des royaumes sous le ciel entier, seront donnés au peuple, aux saints du Très-Haut. Son royaume est un royaume éternel, et toutes les dominations le serviront et lui obéiront.

Maintenant, remarquez dans ce verset ; le royaume et la domination, et la grandeur des royaumes, sous le ciel entier, est donné au peuple, les saints du très haut. Et pourtant, lorsque ce royaume et cette domination sont donnés aux saints, cela qualifie le fait que toutes les dominations le serviront et lui obéiront. Parce qu’ils servent et obéissent à son corps qui règne sur les nations avec sa verge de fer à sa place.

Mais avant d’en arriver à la domination et au règne, nous devons d’abord être en paix avec nous-mêmes. Nous devons laisser partir notre ancien moi. Lorsque nous mourons à notre moi par immersion et que nous sommes élevés au rang de nouvelles créations en Lui, nous ne devons pas laisser ces vieilles choses nous affecter. Pour que nous puissions entendre sa voix et donc lui obéir. C’est pourquoi, dans cette présentation vidéo, nous voulons parler de la manière dont nous pouvons nous sentir en sécurité avec Lui. Pour que ces choses de notre passé ne nous affectent plus.

L’une des choses les plus importantes à savoir concernant la foi en Yeshoua est que, lorsque nous sommes immergés (ou baptisés), nous ne prenons pas simplement un bain. Au contraire, nous mourons symboliquement à notre ancien moi. Nous passons sous la surface de l’eau, symbolisant le fait d’être enterré sous terre. Et puis nous, quand nous sommes ressuscités, nous sommes ressuscités en tant que nouvelles créatures avec une nouvelle vie en Lui. Il est le symbole de la renaissance.

Mais ce qui ne va pas toujours, c’est que, lorsque les gens sont immergés, ils ne se débarrassent pas toujours de leurs anciennes expériences, de leurs anciens traumatismes et de leurs anciennes vies. Ainsi, ils ne se laissent pas vraiment mourir à leurs anciennes vies et à leurs anciens problèmes. Il leur est donc impossible de devenir de nouvelles créations en Lui, et ils ne cessent de revivre les mêmes problèmes passés, encore et encore. Et ce n’est pas sa volonté pour nous. Parce que si nous ne pouvons pas mourir à notre ancien moi, nous ne pouvons pas marcher dans la nouveauté de vie que Yeshoua veut nous donner.

Ce que nous voulons faire dans cette étude, c’est aider ceux d’entre nous qui ont des difficultés à se défaire de leur passé et à mourir à leur ancien moi. Réaliser que non seulement c’est ce qu’on nous demande, mais qu’on peut le faire en toute sécurité. Examinons quelques passages très importants. Regardons d’abord ce que l’apôtre Shaul nous demande et nous dit dans Romains chapitre 6.

Romim (Romains) 6: 3-4
3 Ou bien ne savez-vous pas que tous ceux d’entre nous qui ont été immergés dans le Messie Yeshua ont été immergés dans sa mort [meaning we die to our old selves]?
4 C’est pourquoi nous avons été ensevelis avec lui par immersion dans la mort, afin que, tout comme le Messie a été ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous devrions aussi marcher dans la nouveauté de la vie.

Cela signifie que nous devrions avoir une nouvelle vie. Les vieilles choses sont lavées.

Qolossim (Colossiens) 3:3
3 Car tu es mort, et ta vie est cachée avec le Messie en Elohim.

Nous avons une nouvelle vie et une nouvelle opportunité en Elohim. Mais qu’est-ce que cela signifie d’avoir une nouvelle vie en Elohim ? Yeshoua en parle dans le chapitre 15 de Jean.

Yochanan (Jean) 15:4-5
4 « Demeure en moi, et moi en toi. Comme la branche ne peut pas porter ses fruits, à moins qu’elle ne demeure dans la vigne, vous non plus, à moins que vous ne respectiez en Moi.
5 Je suis la vigne, vous êtes les branches. Celui qui demeure en moi, et moi en lui, porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. »

Si nous pouvons nous imaginer habiter physiquement en Yeshoua, ou si Yeshoua habite physiquement en nous. Nous en Lui et Lui en nous, Lui dans le Père et le Père en Lui. Et que, en dehors de Yéchoua, nous ne pouvons rien faire. Il s’agit d’une relation importante à comprendre. Car ce que nous essayons vraiment de faire ici, c’est de rétablir la connexion qui a été perdue dans le jardin d’Eden.

B’reisheet (Genèse) 3:24
4 Il chassa l’homme et plaça des chérubins à l’est du jardin d’Eden, ainsi qu’une épée flamboyante qui se tournait de tous côtés, pour garder le chemin de l’arbre de vie.

Dans le jardin d’Eden, l’attention de l’homme s’est détournée d’Elohim, et le lien entre l’homme et Elohim a été rompu. Et c’est là tout l’enjeu, rétablir le lien qui a été rompu entre l’homme et le Divin, qui a été brisé et perdu au moment du péché originel.

Mais lorsque nous demeurons en Yeshoua, lorsque nous demeurons en Lui et Lui en nous, et Lui dans le Père et le Père en Lui, alors nous ne pouvons être inquiets pour rien. Parce que nous avons une nouvelle vie, c’est une ardoise propre, nous sommes de nouvelles créatures. Et puis en tout, dans la prière, la supplication et l’action de grâce, nous pouvons faire connaître nos demandes à Elohim. Et nous savons qu’Elohim va répondre à nos demandes si nous ne demandons pas à tort et à travers. Mais nous demandons en Lui, et nous savons que nos prières sont exaucées. Et nous recevons la paix d’Elohim qui surpasse toute compréhension. .

Philipim (Philippiens) 4:6-7
6 Soyez anxieux pour rien, mais dans tout par la prière et la supplication, avec l’action de grâce, que vos demandes soient faites connaître à Elohim;
7 et la paix d’Élohim, qui surpasse toute compréhension, gardera vos cœurs et vos esprits à travers le Messie Yeshua.

Et la clé de tout cela, c’est que nous sommes en Lui et que nous savons que nous pouvons le faire en toute sécurité. Parce que lorsque nous sommes en Lui et qu’Il est en nous, nous sommes surnaturellement protégés. C’est comme si les vieilles choses n’avaient plus d’importance.
Le roi David a également compris cette relation fondamentale. Dans le chapitre 18 des Psaumes, David parle d’habiter en Elohim comme s’il habitait littéralement dans une forteresse, un château fort, une tour forte.

Tehillim (Psaumes) 18:2
2 Yahvé est mon rocher, ma forteresse et mon libérateur ;
Mon Elohim, ma force, en qui je me confie ;
Mon bouclier et la corne de mon salut, ma forteresse.

Le roi David parle beaucoup de cette relation. Il réside mentalement, psychologiquement et spirituellement en Elohim. Et Elohim lui donne alors la protection et la sécurité, et la délivrance dans les moments de détresse. Le roi David est souvent allé au combat. Nous lisons à nouveau la relation de David avec Elohim dans le chapitre 31 des Psaumes.

Tehillim (Psaumes) 31:2
2 Incline vers moi ton oreille, délivre-moi promptement ; Sois mon rocher de refuge, une forteresse de défense pour me sauver.
3 Car tu es mon rocher et ma forteresse ; C’est pourquoi, à cause de ton nom, conduis-moi et guide-moi.

Le roi David a littéralement compris cette relation qu’il habiterait en Yahvé comme s’il habitait dans une forteresse. De l’intérieur de la forteresse, d’autres choses pouvaient se produire, et elles ne l’affectaient pas. Cela ne l’a pas dérangé.
C’est ainsi que nous devrions être lorsque nous demeurons en Yeshoua. Nous ne devrions pas laisser les choses extérieures nous affecter, pourquoi devrions-nous les laisser nous affecter ? Parce que maintenant nous avons la nouveauté de la vie et la sécurité, parce que nous habitons avec le Messie Yeshua. Rien ne peut perturber cela. Rien ne pourra jamais nous enlever ça.

Yochanan (Jean) 10:28
28 « Et moi, je leur donne la vie éternelle, et ils ne périront jamais, et personne ne les arrachera de ma main. »

Lorsque nous demeurons en Yeshoua et que nous maintenons cette relation avec Lui, peu importe ce qui arrive au corps. Peu importe ce qui arrive à notre chair. Parce que nous avons maintenant une relation éternelle avec le Messie Yeshua.

Mais nous n’avons pas vraiment besoin d’une forteresse physique pour être protégés de cette manière. C’est l’un des principaux enseignements de la fête des Tabernacles (Souccot). Une sukkah est une structure très fragile, vous pouvez littéralement la renverser à coups de pied. Il n’offre pas de protection en temps de guerre, ni contre les ennemis ou les envahisseurs, rien de tout cela. Mais toujours dans les Écritures, après une période de danger, Israël habite dans des sukkot (tabernacles). Parce que Yahvé est notre protection. Lorsque nous sommes en Yahvé, il pourvoit à nos besoins et il nous protège. C’est l’une des leçons fondamentales de la fête des Tabernacles. Nous voyons ce concept décrit également dans le chapitre 4 d’Esaïe.

Yeshayahu (Isaïe) 4:6
6 Et il y aura un tabernacle pour faire de l’ombre pendant le jour contre la chaleur, pour servir de refuge et d’abri contre la tempête et la pluie.

Nous voyons également l’apôtre Shaul parler de cette relation dans le chapitre 6 d’Éphésiens. Nous n’avons peut-être pas de château, de forteresse ou d’armure au sens propre. Mais lorsque nous demeurons en Yeshoua, nous sommes protégés des dards, des frondes et des flèches du monde extérieur, comme si nous portions une armure.

Éphésime (Éphésiens) 6:10-11 ; 16
10 Enfin, mes frères, soyez forts en Yahweh et dans la puissance de sa force. [Abide in Him and we are protected].
11 Revêtez-vous de toutes les armes d’Elohim, afin de pouvoir résister aux ruses du diable.
16 Et surtout, prenez le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du méchant.

Lorsque nous avons la foi et que nous demeurons en Lui, ces choses qui nous sont extérieures n’ont pas d’importance pour nous. Nous pouvons être à l’intérieur de la forteresse, de la tour forte avec Lui. Et nous sommes protégés.

Donc, ces vieilles choses qui nous sont arrivées dans le passé, que nous ayons été violés, ou volés, ou peut-être agressés, qui sait ce qui nous est arrivé. Nous n’avons pas besoin de laisser ces choses nous affecter. Parce que nous sommes concentrés sur le bien, nous sommes concentrés sur notre relation spirituelle avec Elohim. Nous en Yeshua et Yeshua en nous. Lui dans le Père et le Père en Lui. Et puis nous laissons passer toutes les vieilles choses, les vieilles peurs, et les vieilles anxiétés. Et il est à la fois sûr de le faire, et commandé de le faire.

Yochanan (Jean) 10:9
9 « Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé, il entrera et sortira et trouvera un pâturage. »

Et un passage très important dans le chapitre 14 de Matthieu, lorsque Yeshoua venait vers les disciples, marchant sur l’eau sur la mer de Galilée (Kinneret).

Mattityahu (Matthieu) 14:28-30
28 Et Kepha lui répondit et dit ,
« Adon, si c’est Toi, ordonne-moi de venir à Toi sur l’eau. »
29 Et il dit : « Viens. »
Et quand Kepha est descendu du bateau, il a marché sur l’eau pour aller à Yeshua. [Mais regardez ce qui se passe ensuite. Kepha quitte les yeux de Yeshua et tout va mal.]
30 Mais, voyant que le vent était violent, il eut peur, et commençant à s’enfoncer, il s’écria : « Adon, sauve-moi ! ».

Donc, encore une fois, lorsque nous gardons nos yeux sur Yeshoua et notre attention sur Yeshoua, lorsque nous sommes en Lui et Lui en nous, Lui dans le Père et le Père en nous, nous sommes littéralement protégés. Nous pouvons littéralement faire des choses que nous ne pourrions pas faire autrement. Parce qu’il nous donne une protection surnaturelle et une provision surnaturelle.

Ainsi, avant d’apprendre à gouverner et à régner sur les nations avec la verge de fer de Yeshoua, nous devons d’abord apprendre à être guéris. Et c’est pourquoi nous devons apprendre à nous sentir en sécurité avec Lui. J’espère que cette étude aidera quelqu’un.

If these works have been a help to you in your walk with Messiah Yeshua, please pray about partnering with His kingdom work. Thank you. Give