Chapter 1:

Pourquoi Israël Nazaréen?

[Étude adaptée de la vidéo Pourquoi Israël Nazaréen?, de la série Pourquoi Israël Nazaréen?]

Bienvenue au Israël Nazaréen. Je m’appelle Norman Willis. Notre bon Père céleste Yahvé (ou Jéhovah, mais Yahvé) m’a appelé à son service par un miracle le 6 juin 1999. Et il m’a béni en me permettant d’étudier les Écritures à plein temps depuis lors.

Depuis cette époque, en 1999, j’ai toujours mis l’accent sur la manière de rétablir la foi originale du premier siècle, livrée aux saints, dans les temps modernes. Et le Père Yahvé a été très fidèle pour me montrer beaucoup de choses. Donc, je veux partager ces choses avec vous.

Galatim (Galates) 1:10
10 Car dois-je persuader les hommes, ou Elohim ? Ou bien est-ce que je cherche à plaire aux hommes ? Car si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas un serviteur du Messie.

Avant que mon père ne se mettait à dormir, il avait l’habitude de dire que lorsque le moment était venu de présenter les résultats de mes recherches, je devais simplement dire « voici les résultats de mes recherches à plein temps » et laisser les gens étudier et décider par eux-mêmes. Et s’ils décident que c’est ce que la Bible dit de faire, alors ils doivent le faire. Je souhaite donc partager avec vous les résultats de mes 23 années de recherche à plein temps sur ce que disent vraiment les Écritures, de 1999 à aujourd’hui. Pour que vous puissiez ensuite être comme de nobles béréens et vérifier ces choses par vous-mêmes.

Ma’asei (Actes) 17:11
11 Ils étaient plus raisonnables que ceux de Thessalonique, en ce qu’ils recevaient la parole avec beaucoup d’empressement, et qu’ils examinaient chaque jour les Écritures pour savoir si ce qu’on leur disait était exact.

Mais il semble également juste de dire que si vous aimez Yéchoua votre Messie et si vous voulez lui plaire, alors cette série est peut-être la plus importante que vous lirez jamais. Parce qu’au fur et à mesure que cette série progresse, nous allons voir des mystères dans les prophéties qui ont été scellés pendant plus de 2 000 ans et qui sont révélés aujourd’hui dans un but précis. Nous verrons pourquoi ces mystères commencent à être révélés en cette fin des temps et comment notre Messie et Roi attend de nous que nous accomplissions les prophéties qui se déroulent aujourd’hui. Il y a quelque chose à faire pour nous tous et nous devons le faire ensemble comme un seul homme.

Dans cette série, vous verrez comment notre bon Père céleste Yahvé utilise l’Israël Nazaréen pour restaurer la foi juive-chrétienne originale du premier siècle qui a été donnée une fois pour toutes aux saints et qui est la foi que le Messie a enseigné à ses apôtres de garder. Nous verrons également que c’est exactement la même foi que le Messie attend de nous tous à son retour. Donc, si vous aimez votre Messie et votre Roi, nous vous invitons à faire un voyage avec nous pour montrer que l’histoire et la compréhension du courant dominant du christianisme ne sont pas correctes et ne sont pas soutenues par les Écritures. Alors que la vraie foi originelle, livrée une fois aux saints, était l’Israël Nazaréen, la foi originelle des apôtres.

J’ai été élevé dans l’église méthodiste, mais je me suis éloigné de la foi quand j’étais enfant. Vingt-six ans plus tard, je me suis retrouvé appelé à la repentance lors d’un miracle le 6 juin. Et selon la façon dont cela s’est produit, il était très clair pour moi que je devais Lui donner le reste de ma vie à Son service. Peu importe ce qu’Il voulait, c’est ce que je voulais faire. J’ai donc abandonné tout ce que je faisais à l’époque et j’ai commencé à étudier la Bible à plein temps pour voir par moi-même ce qu’elle disait vraiment.

Timothée Bet (2 Timothée) 2:15
15 Efforce-toi, [étudie], de te présenter devant Elohim comme une personne digne de ce nom, un ouvrier qui n’a pas à rougir, et qui dispense droitement la parole de la vérité.

Yohanan (Jean) 5:39
39 Vous sondez les Écritures, car c’est en elles que vous pensez avoir la vie éternelle ; ce sont elles qui rendent témoignage de moi.

Mais j’avais des questions. Pas sur qui m’avait appelé, mais des questions sur ce qu’Il voulait. Et je ne voulais rien prendre pour acquis. Je ne voulais pas simplement supposer que la foi que l’on m’avait enseignée dans mon enfance était correcte, mais je devais plutôt étudier pour savoir quelle était la vérité. Pour que je puisse être sûr. Il semblait clair qu’il n’y a rien de plus important que d’être en règle avec notre bon Père céleste et notre Messie et Roi. Lorsque nous mourrons, cette relation doit déjà être correcte, c’est pourquoi nous devons faire en sorte que cette relation soit correcte, dès maintenant. Parce qu’aucun d’entre nous ne sait quand il va mourir. C’est donc maintenant qu’il faut établir cette relation.

Qorintim Bet (2 Corinthiens) 6:1-2
1 Nous donc, qui travaillons avec lui, nous vous prions de ne pas recevoir en vain la grâce d’Elohim.
2 (Car il dit : Je t’ai exaucé en un temps agréé, et au jour du salut je t’ai secouru ; voici, maintenant est le temps agréé, voici, maintenant est le jour du salut).

La toute première chose que j’ai dû me prouver, à partir du seul Ancien Testament, c’était si le Messie était déjà venu ou non. Et j’étais prêt à devenir un juif orthodoxe si je ne pouvais pas le faire. Cependant, j’ai pu prouver, rien qu’à partir de l’Ancien Testament, que le Messie était déjà venu. En fait, il s’avère qu’il existe de nombreuses preuves. Et nous vous en montrerons quelques-unes dans cette série et d’autres dans des séries ultérieures.

Yechayahu (Isaïe) 53:9
9 Et ils ont fait son tombeau avec les méchants et avec les riches à sa mort, parce qu’il n’a pas fait de violence et qu’il n’y avait pas de fraude dans sa bouche.

Après m’être démontré, à partir de l’Ancien Testament uniquement, que, oui, le Messie était déjà venu, ma question suivante était : « D’accord, si le Messie est déjà venu, alors quelle foi le Messie est-il venu enseigner ? ». C’est-à-dire, quelle foi veut-il que nous pratiquions aujourd’hui ? Je n’étais pas sûr.

Le Messie est-il venu pour enseigner le catholicisme ? Ou peut-être le christianisme orthodoxe ? Le Messie est-il peut-être venu pour enseigner le protestantisme ? Est-il venu pour enseigner le culte indépendant ? Je ne savais pas. Je savais simplement qu’il était important de savoir exactement ce que le Messie a enseigné à ses disciples pour que je puisse adorer exactement de la même manière. Et plus tard, nous verrons pourquoi cela est si important.

Yohanan Aleph (1 Jean) 2:6
6 Celui qui dit demeurer en lui doit aussi marcher comme Il a marché.

Yohanan (Jean) 8:32
32 Et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres.

Ce que j’ai découvert au cours de mes recherches m’a amené à repenser et à recadrer complètement tout ce qu’on m’avait enseigné sur les Écritures. Et l’une des choses qui m’a le plus surpris, c’est lorsque je lisais la documentation de l’église catholique (sa propre littérature ancienne) et que j’ai réalisé que les chrétiens et les nazaréens étaient deux groupes distincts.

Les Nazaréens ne diffèrent d’eux [les Juifs orthodoxes] en aucune chose essentielle, puisqu’ils pratiquent les coutumes et les doctrines prescrites par la Loi juive ; sauf qu’ils croient au Christ…Par conséquent, ils diffèrent… des vrais chrétiens parce qu’ils accomplissent jusqu’à présent des [tels] rites juifs comme la circoncision, le sabbat et autres.
Épiphane de Salamine, « Contre les hérésies », Panarion 29, 7, pp. 41, 402.

Eh bien, c’était une chose difficile à comprendre pour moi. Parce que, dans mon enfance, on m’avait toujours appris que les termes « chrétien » et « nazaréen » étaient synonymes et qu’ils signifiaient exactement la même chose. On m’a appris qu’un nazaréen est un chrétien et qu’un chrétien est un nazaréen et qu’il n’y a aucune différence entre les deux. Ce sont juste deux noms différents pour la même chose.

Mais ce que j’ai découvert au cours de mes recherches sur l’église catholique, c’est que ce n’est pas vrai. Et comme nous le verrons dans les prochains segments, cela fait toute la différence du monde quant à la façon dont nous interprétons, comprenons et appliquons les Écritures à nous-mêmes. Donc, nous allons parler de cette preuve pendant un certain temps. Mais dans ce même chapitre, nous verrons que même les propres fondateurs de l’église catholique, leurs propres professeurs et érudits, admettent que les chrétiens et les nazaréens étaient à l’origine deux groupes distincts. Et que la foi originelle du premier siècle n’était pas le catholicisme, mais plutôt la secte israélite des Nazaréens (ou Israël Nazaréen).

L’une des raisons pour lesquelles cette vérité est restée mystérieuse jusqu’à aujourd’hui est que, bien que les chrétiens et les nazaréens soient en fait deux confessions différentes, ils étaient également liés. Ils avaient beaucoup de choses en commun. En d’autres termes, on pourrait potentiellement les qualifier de confessions sœurs, dans la mesure où elles professent toutes deux la croyance dans le même Messie juif. Nous verrons également des preuves que ces deux groupes se sont rencontrés ensemble. Nous en reparlerons au fur et à mesure de la présentation. Mais comme les chrétiens et les nazaréens avaient tant de choses en commun, ils se réunissaient aussi ensemble. Et à cause de cela, la distinction entre les deux groupes a commencé à s’estomper au fil du temps. Nous en donnerons les détails plus tard dans cette série.

Mais le but de tout ceci est de montrer qu’il existe après tout une différence fondamentale entre les chrétiens et les nazaréens que nous ne pouvons pas effacer sans effacer accidentellement l’un des messages fondamentaux de l’Écriture. Et c’est quelque chose qu’aucun d’entre nous ne peut se permettre de faire.

Dans cette série, nous verrons également que ce n’est pas un hasard si ces mystères sont révélés aujourd’hui. Parce que notre bon Père céleste travaille toujours avec un timing parfait.

Hochea (Osée) 6:1-2
1 Venez, retournons à Yahvé, car il nous a déchirés, mais il nous guérira, il nous a frappés, mais il nous pansera.
2 Après deux jours, il nous fera revivre ; Le troisième jour, il nous ressuscitera, Afin que nous vivions sous ses yeux.

Nous verrons des prophéties vieilles de milliers d’années qui nous disent que ces mystères ont toujours été destinés à être révélés à l’époque actuelle et dans le cadre d’un grand plan global.

Yirmeyahu (Jérémie) 3:14-15
14 Revenez, enfants rebelles, dit Yahvé, car je suis marié avec vous. Je vous prendrai, un d’une ville et deux d’une famille, et je vous amènerai à Tsion.
15 Et je vous donnerai des bergers selon Mon cœur, qui vous paîtront avec connaissance et intelligence.

Daniel 9:25
25 Sachez donc et comprenez que, depuis l’envoi de l’ordre de restaurer et de rebâtir Jérusalem, jusqu’au Messie le Prince, il y aura sept semaines et soixante-deux semaines; la rue sera rebâtie, et la muraille, même dans les temps difficiles.

Nous allons commencer à vous révéler toutes ces choses dès le prochain chapitre.

Le temps est précieux, et nous devons savoir où nous le dépensons. Mais ce sont des demandes extrêmement importantes. Certaines personnes peuvent se demander s’il est même possible que le Messie Yéchoua soit réellement venu prêcher une foi juive et israélite, et non une foi de théologie de remplacement du dimanche, de Noël, de Pâques. Certains peuvent également se demander si l’église catholique peut avoir tort, puisqu’elle existe depuis 1 700 ans ou plus.

Ainsi, avant de nous plonger dans les prophéties qui commencent au chapitre suivant, prenons d’abord un peu de recul pour le moment. Avant de nous plonger dans les détails, examinons la position de l’Église catholique sous l’angle de la réalité. S’il n’y a rien à cacher, nous ne devons pas craindre que les gens portent un regard critique sur ce que nous sommes et ce que nous faisons.

Les Écritures nous disent que le Messie Yéchoua, qui était de Nazareth, a fondé la secte juive ou israélite des Nazaréens à laquelle appartenaient tous ses disciples et qui était composée des Juifs qui suivaient le Nazaréen Yéchoua.

Mattityahu (Matthieu) 2:23
23 Et il vint et demeura dans une ville appelée Nazareth, afin que s’accomplisse ce qui avait été annoncé par les prophètes :  » Il sera appelé un Nazaréen « .

Ma’asei (Actes) 24:5
5 Car nous avons trouvé cet homme comme un fléau, un créateur de discorde parmi tous les Juifs du monde entier, et un meneur de la secte des Nazaréens.

Et même si, en fin de compte, ce n’était pas seulement pour les Juifs, ce que nous verrons, c’est qu’il ne s’agissait pas d’une religion catholique ou chrétienne du dimanche telle que nous la concevons aujourd’hui. Il s’agissait plutôt d’une secte 100 % juive et israélite, tout comme le Messie lui-même était 100 % juif et israélite, et respectait aussi parfaitement la Torah (ou la Loi). Ainsi, ce que nous devons savoir, c’est que la secte des Nazaréens représente cette section (ou secte) de la nation juive et israélite qui suit le Nazaréen Yéchoua (ou Jésus, mais Yéchoua).

Si nous prenons un peu de recul, nous voyons que la secte des Nazaréens était tout autant une secte juive et israélite que la secte juive des Pharisiens. Et c’était tout autant une secte juive que la secte juive des Sadducéens. Les Pharisiens et les Sadducéens sont des sectes du judaïsme, tout comme les Juifs orthodoxes et les Karaïtes sont des sectes du judaïsme aujourd’hui. Donc, si la secte des Pharisiens et la secte des Sadducéens sont des sectes du judaïsme ou du culte israélite, alors pourquoi la secte des Nazaréens serait-elle différente ? Ce n’est pas différent. Ce sont toutes des sectes (sections ou parties) de la nation d’Israël.

Maintenant, ne confondons pas la secte israélite des Nazaréens avec l’église du Nazaréen. Parce que les deux groupes sont très différents. La secte originale du premier siècle des Nazaréens était un groupe juif et israélite. Et par définition, ils ont obéi et enseigné ce que l’on appelle la Torah, ou les lois de Moshé (Moïse). En revanche, l’église du Nazaréen fait partie de ce que l’on appelle l’église chrétienne du dimanche de la théologie du remplacement, qui croit qu’une partie de sa mission est de remplacer Israël et le peuple juif, y compris les Nazaréens. Bien que l’église du Nazaréen ait un nom plutôt cool, le fait est qu’elle n’enseigne pas la même doctrine que la secte juive et israélite originale du premier siècle des Nazaréens.

L’église catholique n’enseigne pas non plus la même doctrine. En fait, les doctrines de l’église sont très différentes des doctrines juives nazaréennes, ou nazaréennes israélites, d’origine. En d’autres termes, nous verrons que ni le catholicisme ni le christianisme du dimanche ne sont ce que le Messie a pratiqué. Ce n’est pas ce qu’il a enseigné à ses disciples de garder. Et bien que les catholiques et les chrétiens du dimanche puissent avoir de bonnes intentions et vouloir l’adorer dans leur cœur, le fait est que le catholicisme et le christianisme du dimanche passent à côté (ou ignorent même) de plusieurs concepts et principes essentiels que le Messie Yéchoua lui-même a enseignés.

Par exemple, le catholicisme et le christianisme du dimanche peuvent tous deux l’admettre :

– Oui, le Messie était juif.
– Oui, Il a parfaitement respecté la Torah (la loi de Moshé).
– Oui, Il est notre exemple, et nous sommes censés l’imiter en toutes choses.
– Oui, l’Écriture nous dit aussi de marcher comme Il a marché, ce qui signifie que nous sommes censés adorer comme il a adoré.

Yohanan Aleph (1 Jean) 2:6
6 Celui qui dit demeurer en lui doit aussi marcher comme Il a marché.

Mais malgré toutes ces choses, les églises catholique et chrétiennes finissent par :

– Ne pas l’imiter.
– Ne pas adorer les mêmes jours que Lui ou dans le même style.
– Ne pas adorer le Père comme les Juifs, même si le Messie l’a fait.

Et même si le Messie était un Israélite et un Juif, l’église nous enseigne que cela ne devrait pas être le cas. Et qu’Il est venu pour en finir avec Israël et le peuple juif et pour commencer quelque chose de nouveau.

Mais prenons un peu de recul et demandons-nous quel est le sens de tout cela. Prenons un peu de recul et regardons la version des choses que l’église a dans une perspective d’un examen objectif de la réalité..

Dans la version des événements présentée par l’église, le Père Yahvé envoie Son Fils Yéchoua dire à Son peuple, Israël, d’ignorer tous Ses :

– commandements
– statuts
– lois
– jugements
– et les signes éternels de l’Alliance (la Pâque, le Sabbat,

la circoncision physique et toutes les traditions des pères).

Même si le prophète a dit que ce genre de chose n’arriverait jamais, et nous savons que Yahvé ne fait rien sans avoir d’abord révélé son secret par l’intermédiaire de ses serviteurs les prophètes.

Mattityahu (Matthieu) 24:35
35 Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.

Amos 3:7
7 Certes, Yahvé Elohim ne fait rien, à moins qu’il ne révèle son secret à ses serviteurs les prophètes.

Si les prophètes de Yahvé n’ont jamais dit qu’Elohim (ou Dieu) se débarrasserait de sa Torah (ses instructions), et si Yahvé lui-même dit que ces lois ne passeront jamais, et si le Messie Yeshua lui-même a clairement dit de ne pas penser qu’il avait été envoyé pour se débarrasser de la Torah ou d’aucune des prophéties parce qu’elles parlent toutes de son retour, de son règne ultime sur la terre et de sa prise d’Israël comme épouse pour lui-même pour toujours, pourquoi l’église enseigne-t-elle contre ces choses ? Pourquoi l’église enseignerait-elle le contraire de la parole du Père ? N’est-ce pas seulement un ennemi qui voudrait déformer la vérité en ce genre de message corrompu ?

Mattityahu (Matthieu) 5:17-18
17 Ne croyez pas que je sois venu pour détruire la Loi ou les Prophètes. Je ne suis pas venu à détruire, mais à accomplir.
18 Car, en vérité, je vous le dis, tant que le ciel et la terre ne passeront pas, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit accompli.

Hochea (Osée) 2:19-20
19 Je te fiancerai à moi pour toujours; oui, je te fiancerai à moi dans la justice et l’équité, dans la bonté et la miséricorde ;
20 Je te fiancerai à Moi dans la fidélité, et tu connaîtras Yahvé.

Alors, demandons-nous, la position de l’église a quel sens? Et si vous étiez un roi, un premier ministre, ou même simplement un propriétaire d’entreprise, demandez-vous le suivant : Enverriez-vous votre propre fils dire à votre peuple de vous ignorer, de désobéir à vos règles et de ne pas faire attention à vous ? Si vous étiez un père, enverriez-vous votre fils dire à votre famille de vous ignorer et de vous désobéir ? Pourquoi tu ferais ça ? C’est fou ! Mais c’est ce que les catholiques enseignent. Est-ce le dieu de l’église chrétienne catholique ? Une sorte de dieu tordu, déformé, dérangé ?

Comme nous le verrons dans ces chapitres, un grand nombre des enseignements des églises chrétiennes du premier siècle ne fonctionnent tout simplement pas. Ils ne sont pas véritablement soutenus par les Écritures. De plus, lorsque vous prenez du recul et que vous regardez les choses, certaines d’entre elles n’ont tout simplement aucun sens. Nous verrons que le Messie n’a jamais reproché aux Pharisiens ou aux Sadducéens de respecter la Torah de son Père. Au contraire, ce que le Messie Yéchoua a reproché aux Pharisiens et aux Sadducéens, c’est d’avoir remplacé la Torah de Son Père par leurs propres traditions et les enseignements des hommes.

Marqaus (Marc) 7:6-7
6 Il prit la parole et leur dit :  » Isaïe a bien prophétisé sur vous, hypocrites, comme il est écrit : Ce peuple m’honore des lèvres, mais son cœur est loin de moi.
7 Et c’est en vain qu’ils m’adorent, enseignant comme doctrines des commandements d’hommes‘. « 

Yéchoua était effectivement contrarié parce que les rabbins plaçaient leurs propres enseignements au-dessus de ceux de Son Père, ce qui revenait à se rendre plus important que Son Père.

Eh bien, si nous sommes prêts à l’accepter, nous verrons dans cette série que le système ecclésiastique est tout aussi coupable que la secte des Pharisiens et des Sadducéens en ce qui concerne l’enseignement de leurs propres commandements au lieu des lois du Père. En occurrence, nous commencerons à voir plus loin dans cette série que, bien que la distinction entre les chrétiens et les nazaréens ait commencé à s’estomper dans les Actes (Ma’asei), chapitre 11 (parce que les nazaréens servaient souvent les chrétiens et parce qu’ils se réunissaient dans les mêmes synagogues), les chrétiens et les nazaréens n’ont jamais été le même groupe de personnes au premier siècle. C’est seulement que cette distinction s’est estompée au fil du temps en raison d’une mauvaise compréhension de Ma’asei chapitre 11, verset 26.

Ma’asei (Actes) 11:26
26 Et quand il l’eut trouvé, il l’amena à Antioche. C’est ainsi que pendant une année entière, ils se sont réunis avec l’église et ont enseigné à un grand nombre de personnes. Et c’est à Antioche que les disciples ont été appelés chrétiens pour la première fois.

Nous verrons également dans les écrits de l’église catholique des preuves que les termes chrétien et nazaréen ne faisaient pas seulement référence à deux groupes distincts de personnes au premier siècle, mais qu’ils faisaient toujours encore référence à deux groupes distincts de personnes jusqu’au quatrième siècle. Et qu’il en a été ainsi jusqu’à ce que l’église catholique persécute la secte des Nazaréens et la pousse à la clandestinité, jusqu’à son extinction, à partir du 4ème siècle. Nous avons toutes ces preuves et bien d’autres à venir dans les prochains chapitres.

Ils [les Nazaréens] se caractérisent essentiellement par leur attachement tenace aux observances juives… Ils représentent bien… les descendants très directs de cette communauté primitive, … du même nom, des ‘nazaréens’.
Expert du premier siècle Marcel Simon, Judéo-christianisme, pp.47-48.

Ainsi, ce que nous allons voir, c’est que, parce que les nazaréens continuaient à être juifs et israélites par nature, ils continuaient à croire en la nécessité de garder les commandements du Père et d’adorer de la même manière que le Messie avait adoré en tant que juif et israélite, tout en ignorant les traditions et les enseignements des hommes. En revanche, les chrétiens ont également professé leur croyance en un messie juif, mais tout comme aujourd’hui, il ne s’agit pas du même messie. Ils ne croient pas qu’il était nécessaire pour le Messie d’obéir aux commandements de Son Père. Ils ne croient pas non plus qu’il était nécessaire d’adorer de la même manière que le Messie avait adoré, parce qu’ils croyaient que le Messie était venu apporter quelque chose de nouveau. Même si nous sommes censés imiter le Messie en toutes choses et marcher comme Il a marché, ce n’est pas ce qu’enseigne l’Église catholique.

Ainsi, en résumé, les nazaréens croyaient en l’obéissance à la spécificité des paroles du Messie et en l’observation des commandements de son Père, alors que les chrétiens croient que ces choses ont été supprimées et qu’elles ont été remplacées par un Israël spirituel.

Quand les gens commencent à s’informer sur ce genre de choses, ils disent qu’il est difficile de s’orienter. Parce que tout ce qu’ils ont appris auparavant s’accorde en quelque sorte, mais pas vraiment. Ils doivent donc trouver un moyen de faire fonctionner les choses. Parfois, les gens disent que c’est comme essayer de prendre une gorgée d’eau d’un tuyau d’incendie. Et ce, parce que ce dont nous avons réellement besoin, c’est de ce que l’on pourrait appeler un changement radical de compréhension. Nous devons laisser partir toutes les vieilles eaux de marée pour que les nouvelles eaux fraîches puissent entrer. Nous devons nous défaire des doctrines et des idées de la vieille église, comme l’idée fausse que le Père enverrait Son propre Fils pour le réprimander, pour créer une nouvelle religion et pour dire à tout le monde d’ignorer Son Père, Ses lois, Ses commandements, Ses statuts et Ses voies.

Ce que nous devons faire, c’est apprendre à lire les Écritures pour ce qu’elles disent réellement, en mettant notre compréhension à l’épreuve de la Parole. Et pour ce faire, nous devons apprendre à comprendre l’Écriture avec les yeux d’un Juif du premier siècle, en veillant à ne pas mal interpréter ou mal comprendre les choses en lisant accidentellement à travers ce que nous pourrions appeler les lentilles d’un gentil païen, pour ainsi dire.

Et c’est un grand changement, c’est beaucoup. Mais si vous étudiez cette série et vérifiez tout ce que nous disons dans vos propres Écritures, vous finirez par en savoir plus sur votre Bible que littéralement 99,9 % de tous les chrétiens du monde. Et ce n’est pas une exagération.

Ma’asei (Actes) 17:11
11 Ils étaient plus raisonnables que ceux de Thessalonique, en ce qu’ils recevaient la parole avec empressement, et qu’ils scrutaient chaque jour les Écritures pour savoir si ce qu’on leur disait était exact.

Nous vous invitons donc à poursuivre avec nous cette série, qui met au jour le véritable sens des prophéties et nous montre la foi juive chrétienne du premier siècle que le Messie attend de tous ses vrais disciples. Dès la section suivante, nous verrons comment même les spécialistes de l’église catholique admettent que le catholico-christianisme n’a jamais été la foi originelle. Mais que la foi autrefois livrée aux saints était la secte israélite des Nazaréens. Rejoignez-nous pour le prochain chapitre où nous commencerons à montrer en détail exactement ce que le Messie est venu enseigner à ses disciples et comment cela ressemble plus à une version croyante du judéo-chrétien qu’au christianisme du dimanche.

Ma’asei (Actes) 3:20-21
20 Et qu’il envoie le Messie Yéchoua, qui vous a été annoncé auparavant,
21 que le ciel doit recevoir jusqu’aux temps du rétablissement de toutes choses, dont Elohim a parlé par la bouche de tous ses prophètes consacrés depuis le commencement du monde.

Et si, en cours de route, vous remarquez que la moisson est grande mais que les ouvriers sont peu nombreux, alors priez avec nous comme le Messie a dit de le faire. Que le maître de la moisson enverra des ouvriers dans sa moisson pour récolter la moisson d’âmes de la fin des temps. Et si, en cours de route, vous décidez que vous voulez être l’un de ceux qui ont la bénédiction d’être envoyés en service, et que vous décidez que vous voulez faire tout ce que le Messie Yéchoua demande pour lui plaire et, espérons-le, pour faire partie de son épouse, alors bienvenue chez vous dans l’Israël nazaréen, la foi originelle des apôtres.

If these works have been a help to you in your walk with Messiah Yeshua, please pray about partnering with His kingdom work. Thank you. Give