Chapter 4:

Yeshua: Manifestation de Yahvé

« Il s’agit d’une traduction automatique. Si vous souhaitez nous aider à la corriger, vous pouvez envoyer un email à contact@nazareneisrael.org. »

La nature de Yahvé fait l’objet de débats permanents. Ce débat peut provenir en partie du fait qu’il est difficile pour l’intellect humain d’imaginer comment Yeshua (J-sus) pourrait être à la fois humain et divin, et peut-être qu’il découle d’un désir sain d’éviter la coutume et la tradition païennes.

Yehezqel (Ezekiel) 28:14-15
14 « ous étiez le chérubin oint qui couvre; Je vous ai établi; Vous étiez sur la montagne d’Elohim; Vous avez fait des allers-retours au milieu de pierres de feu.
15 Vous étiez parfait dans vos manières depuis le jour où vous avez été créé, jusqu’à ce que l’iniquité ait été trouvée en vous.

Satan était le chérubin oint qui couvrait. Pour cette raison, Satan est intimement familier avec le système céleste, et donc il sait comment nous conduire subtilement loin de la vérité parfaite de Yahvé.

Yochan Aleph (1er John) 5:7
7 Car il y en a trois qui portent des enregistrements dans le ciel, le Père, la Parole et l’Esprit de Set-apart : et ces trois-là ne font qu’un.

D’abord Jean 5:7 semble soutenir l’idée chrétienne populaire d’une Trinité, qui nous dit que Yeshua n’est que l’une des « rois personnes égale » de la soi-disant « ieu ». Pourtant, alors que l’Écriture parle clairement d’un Père, d’un Fils et d’un Esprit, l’Écriture n’utilise jamais le mot « Trinité ».

Notons donc que si le Premier Jean 5:7 semble correspondre à la plupart des conceptions grand public de la nature de Yeshua, Le Premier Jean 5:7 n’apparaît pas dans l’araméen de Peshitta, ni dans n’importe quel manuscrit grec avant 1215 EC. Beaucoup d’érudits, y compris Sir Isaac Newton, croient qu’il a été ajouté à l’origine comme un brillant (note explicative) qui est devenu en quelque sorte incorporé dans les textes grecs ultérieurs, comme si elle y appartenait.

Comme le dit la parabole de nos pères : « Le Diable se cache dans (les mauvais) détails. » Ainsi, bien qu’il y ait toutes les raisons de croire qu’il y a un Père, un Fils et un Esprit, il y a de très bonnes raisons théologiques pour lesquelles nous ne devrions pas utiliser le mot « Trinité ». Il y a aussi des raisons théologiques valables pour lesquelles nous devrions rejeter le concept trinitaire d’une « tête de Dieu » qui se compose de « trois personnes égales en une ».

Le concept spécifique d’une « divinité triune » dérive à l’origine du paganisme, et Satan a établi de nombreux systèmes de croyances alternatifs qui intègrent l’idée d’un Dieu « trois en un ». Par exemple, dans la mythologie égyptienne, Isis était la fille de Seb, l’épouse d’Osiris, et la mère d’Horus. Isis, Horus et Seb sont la mère, le fils et le grand-père. Bien que l’Église catholique offre d’autres explications, de nombreux érudits croient que c’est le vrai sens derrière les lettres IHS qui sont affichés si en évidence dans la plupart des églises du dimanche grand public.

À Babylone, le « saint triune » était composé de Nimrod, Semiramis et Tammuz (également appelé Baal, Ashtoreth et Tammuz), tandis qu’en hindou, les « trois saints » sont Brahma, Vishu et Shiva. D’autres croient que les « trois piliers » de Kaballah (Keter, Hochmah et Binah) reflètent également cette ancienne tradition de dieu « trois en un ». Le vrai danger ici est que cela représente un esprit.

Beaucoup de nos frères orthodoxes rejettent Yeshua précisément parce qu’ils associent Yeshua à la Trinité. Ils voient cela comme étant contraire à Deutéronome 6:4, qui nous disent que Yahvé n’est pas trois, ou deux, mais juste un.

Deutéronome 6:4
4 « Écoutez, Ô Israël: Yahvé notre Elohim, Yahvé est un! »
4 שְׁמַע יִשְׂרָאֵל | יְהוָה אֱלֹהֵינוּ יְהוָה אֶחָד

Puisque la Torah dit que Yahvé est un, le judaïsme orthodoxe soutient qu’il est idolâtre d’essayer de faire yahvé pour être deux, ou trois, ou tout autre nombre de personnes.

Alors, alors que nous voulons défendre Yeshua, devrions-nous défendre (ou même enseigner) l’idée de trois personnes égales en un? Nous pourrions croire que le concept du trinitarisme « trois en un » est correct, puisque Yeshua nous dit que le regarder, c’est regarder le Père.

Yochanan (John) 14:8-11
8 Philippe lui dit: « adon, montre-nous le Père, et c’est assez pour nous »
9 Yeshua lui dit: « ais-je été avec vous si longtemps, et pourtant vous ne m’avez pas connu, Philippe? Celui qui m’a vu a vu le Père; Alors, comment pouvez-vous dire: « ites-nous le Pèr »?
10 Ne croyez-vous pas que je suis dans le Père et le Père en Moi? Les paroles que je vous adresse, je ne parle pas de ma propre autorité; mais le Père qui habite en Moi fait les œuvres.
11 Croyez-moi que je suis dans le Père et le Père en Moi, ou bien croyez-moi pour le bien des œuvres elles-mêmes.

Cependant, alors dans le même chapitre, Yeshua nous dit clairement que son Père est plus grand que lui.

Yochanan (John) 14:28
 » Mon Père est plus grand que moi. »

Comment comprendre cette apparente contradiction ? Lisons dans le chapitre suivant, à Jean 15:4.

Yochanan (John) 15:4-8
4 « Demeure en moi, et moi en toi. Comme la branche ne peut pas porter ses fruits, à moins qu’elle ne demeure dans la vigne, vous non plus, à moins que vous ne respectiez en Moi.
5 Je suis la vigne, vous êtes les branches. Celui qui demeure en Moi, et moi en lui, porte beaucoup de fruits; car sans moi, tu ne peux rien faire.
6 Si quelqu’un ne se conforme pas à Moi, il est chassé comme une branche et est déterré; et ils les rassemblent et les jettent dans le feu, et ils sont brûlés.
7 Si vous demeurez en Moi, et que Mes paroles demeurent en vous, vous vous demanderez ce que vous désirez, et cela sera fait pour vous.
8 Par cela Mon Père est glorifié, que vous portiez beaucoup de fruits; ainsi vous serez Mes disciples.

Bien que Yeshua soit beaucoup plus grand que nous, quand nous abandonnons le contrôle de nos vies à Lui, et continuons dans la relation avec Lui, Il reste avec nous, et est en nous.

Si Yeshua est avec nous (et est en nous), alors au moins dans un certain sens de nous regarder est de regarder Yeshua. Pourtant, en même temps, nous ne sommes pas Yeshua, parce qu’il est tellement plus grand que nous.

Shaul nous dit que même si c’est un grand mystère, Yeshua a été Elohim manifesté dans la chair.

TimaTheus Aleph (1er Timothée) 03:16
16 Et sans controverse, le grand mystère de la droiture : Élohim se manifestait dans la chair, justifiée dans l’Esprit, vue par les messagers (anges), prêchée parmi les Gentils, croyait au monde, reçue dans la gloire.

Qu’est-ce que cela signifie que Shaul nous dit Yeshua a été Elohim « ontestr » dans la chair? Une manifestation peut être considérée comme une projection, sauf qu’elle est bien plus qu’une image, un fantôme ou une ombre : elle est réelle. John nous dit que le corps ressuscité de Yeshua était réel : Thomas a pu mettre sa main dans les trous des avant-bras et des côtés de Yeshua.

Yochanan (John) 20:25-27
25 Alors il (Thomas) leur dit : À moins que je ne voie dans ses mains l’empreinte des ongles, et que je mette mon doigt dans l’empreinte des ongles, et que je mette ma main dans son côté, je ne croirai pas. »
26 Et après huit jours, ses disciples étaient de nouveau à l’intérieur, et Thomas avec eux. Yeshua vint, les portes étant fermées, et se tenait au milieu, et dit: « ais la paix à vous! »
27 Puis Il dit à Thomas: « élivez votre doigt ici, et regardez Mes mains; et atteindre votre main ici, et le mettre dans mon côté. Ne soyez pas incrédule, mais croire.

Mais si le corps manifesté de Yeshua était réel, alors qu’est-ce que la manifestation ? La manifestation est une relation d’agence. Puisque Yahvé le Père est l’Esprit pur, Il ne veut pas être souillé en entrant en contact avec le monde matériel. Par conséquent, chaque fois qu’il veut faire quelque chose ici sur terre, Il envoie un malach (un ange, un émissaire ou un messager). Ou, si le travail est extrêmement important, Il peut se manifester ici dans le monde matériel, tout en ne quittant pas sa salle de trône. C’est à peu près de la même manière qu’un roi terrestre pourrait envoyer un émissaire (malach) quand il veut faire quelque chose, sauf que dans ce cas, le messager est simultanément Yahvé Elohim. Certaines personnes croient que cela est au-delà de la compréhension par de simples mortels, et cela pourrait bien être correct.

Comment cela s’applique-t-il dans le cas de Yeshua? Comme nous l’avons vu plus tôt, les Juifs orthodoxes rejettent l’identité de Yeshua en tant que Fils de l’Elohim vivant sur la base que Yahvé nous dit qu’il n’est qu’un seul.

Deutéronome 6:4
4 « Écoutez, Ô Israël: Yahvé notre Elohim, Yahvé est un! »
4 שְׁמַע יִשְׂרָאֵל | יְהוָה אֱלֹהֵינוּ יְהוָה אֶחָד

Aussi logique que puisse paraître l’argument orthodoxe, le problème avec ceci est que la Torah nous dit aussi que Yahvé est au moins deux, parce que dans Genèse 19:24, un Yahvé (qui était sur la terre) a appelé le feu d’un autre Yahvé, qui était dans les cieux.

Genèse 19:24
24 Alors Yahvé pleuvait du soufre et du feu sur Sodome et Gomorrhe, de Yahvé hors des cieux.
24 וַיהוָה הִמְטִיר עַל סְדֹם וְעַל עֲמֹרָה גָּפְרִית וָאֵשׁ | מֵאֵת יְהוָה מִן הַשָּׁמָיִם

Le lecteur peut vouloir compter le nombre de Yahvé dans ce passage, et vérifier qu’il y a un total de deux.

Mais si Deutéronome 6:4 nous dit que Yahvé est un, alors comment Yahvé peut-il être deux? La réponse est que le mot « u » dans Deutéronome 6:4 n’est pas le cardinal numéro un (signifiant unique ou singulier). Au contraire, il a une signification tout à fait différente. En hébreu, le mot « n » tel qu’il est utilisé ici est echad (אֶחָד) et signifie ‘unifie’.

Strong’s H#259 ‘echad’ (ekh-awd’); un chiffre de H#258; correctement, « unis », c’est-à-dire « un ».

En vérifiant la racine du H#258 de Strong, nous voyons que le mot אֶחָד ‘unifie’.

Strong’s H#258 ‘achad (aw-khad’); peut-être une racine primitive; pour unifier.

Donc, si le mot אֶחָד signifie non pas le cardinal numéro « u » (lone), mais un numéro ordinal « u » (unis), alors ce que Deutéronome 6:4 dit, c’est que Yahvé est uni.

Devarim (Deutéronome) 6:4
4 « Écoutez, Ô Israël: Yahvé notre Elohim, Yahvé est uni (אֶחָד)!

Tout comme toute bonne équipe père et fils sont unis dans le but et la mission, Yahvé et son Fils sont unis. Et, comme nous le verrons, la raison pour laquelle Yahvé et Yeshua sont si parfaitement unis, c’est que Yeshua est une « manifestation » de son Père Yahvé. Nous allons aussi parler de ce que cela signifie, mais d’abord regardons Deutéronome 6:4 à nouveau. Ce passage nous donne d’autres indices que Yahvé est plus qu’un être singlulaire.

Deutéronome 6:4
4 « Écoutez, Ô Israël: Yahvé notre Elohim, Yahvé est un! »
4 שְׁמַע יִשְׂרָאֵל | יְהוָה אֱלֹהֵינוּ יְהוָה אֶחָד

En hébreu, le mot racine pour ‘G-d’est ‘El’ (אֵל). Cependant, le mot « otre G-d’tel qu’il est utilisé ici est « elohein » (אֱלֹהֵינוּ), qui est un pluriel possessif. Le mot utilisé dans la plupart des lieux dans l’Écriture est aussi un pluriel, « Elohim » (אֱלֹהִים).

Le fait que Yahvé se réfère à Lui-même au pluriel nous dit qu’il est plus qu’un seul être solitaire et singulier, et proverbes 31 nous dit que Yahvé a un Fils.

Mishle (Proverbes) 30:4
4 Qui est monté au ciel ou est descendu ? Qui a rassemblé le vent dans ses poings ? Qui a lié les eaux dans un vêtement? Qui a établi toutes les extrémités de la terre?
Quel est son nom; et quel est le nom de son fils? Vous le savez sûr ement.

Alors, pourquoi les Juifs orthodoxes rejettent-ils Yeshua? Il a beaucoup à voir avec le rejet de l’idée d’une trinité.

Ce que nous verrons, c’est que Yahvé peut se manifester comme tout ce qu’Il désire, d’un buisson brûlant (Exode 3:2), une torche (Genèse 15:17), Yeshua, et d’autres façons. Par exemple, dans juges le messager qui parle avec Gédéon est appelé à la fois Yahvé et un « ersassage de Yahvé. C’est parce qu’un malach (messager) est une manifestation de Yahvé qui a été envoyé pour délivrer un message.

Shophetim (Juges) 06:11-24
11 Maintenant, le messager de Yahvé vint et s’assit sous l’arbre terebinth qui était en Ophrah, qui appartenait à Joash l’Abiezrite, tandis que son fils Gideon battait le blé dans la presse à vin, afin de le cacher des Madianites.
12 Et le messager de Yahvé lui apparut, et lui dit: « iehvé est avec vous, homme puissant de valeur! »
13 Gédéon lui dit: « A Adonai (Maître des maîtres), si Yahvé est avec nous, pourquoi alors tout cela nous est-il arrivé ?
Et où sont tous ses miracles dont nos pères nous ont parlé, en disant: « a-t-il pas Yahvé nous a-t-il fait venir d’Égypte » Mais maintenant Yahvé nous a abandonnés, et nous a livrés dans les mains des Madianites.
14 Alors Yahvé se tourna vers lui et dit: « llez dans cette puissance de la vôtre, et vous sauverez Israël de la main des Madianites. Ne vous ai-je pas envoyé?
15 Alors il lui dit: « ADonai, comment puis-je sauver Israël ? En effet, mon clan est le plus faible de Manassé, et je suis le moins dans la maison de mon père.
16 Et Yahvé lui dit: « ûrement, je serai avec vous, et vous vaincrez les Madianites comme un seul homme. »
17 Puis il lui dit: « i maintenant j’ai trouvé la faveur à votre vue, alors montrez-moi un signe que c’est Vous qui parlez avec moi.
18 « Ne partez pas d’ici, je prie, jusqu’à ce que je vienne à Vous et que je fasse ressortir mon offrande et que je la place devant toi. »
Et il a dit, « J’attendrai que tu reviennes. »
19 Gideon entrma donc une jeune chèvre et du pain sans levain à partir d’une éphae de farine. La viande qu’il a mis dans un panier, et il a mis le bouillon dans une casserole; et il les amenèrent à Lui sous l’arbre terebinth et les présenta.
20 Le messager d’Elohim lui dit : Prenez la viande et le pain sans levain et posez-les sur cette roche, et versez le bouillon. Et il l’a fait.
21 Puis le messager de Yahvé a sorti la fin du personnel qui était dans sa main, et a touché la viande et le pain sans levain; et le feu se leva de la roche et consomma la viande et le pain sans levain. Et le messager de Yahvé partit hors de sa vue.
22 Maintenant Gédéon perçu qu’il était le messager de Yahvé. Alors Gideon dit: « élas, O Adonai Elohim! Car j’ai vu le messager de Yahvé face à face!
23 Alors Yahvé lui dit: « a paix soit avec vous! N’ayez pas peur, vous ne mourrez pas!

Dans le verset 23, nous voyons que Yahvé dit: « a paix soit avec vous! » Cependant, dans Jean 20:19 c’est Yeshua qui dit  » La paix soit avec toi « .

Yochanan (John) 20:19-20
19 Puis, le même jour le soir, étant le premier jour de la semaine, quand les portes étaient fermées où les disciples étaient rassemblés, de peur des Juifs, Yeshua vint et se tenait au milieu, et leur dit: « a paix soit avec vous. »
20 Quand Il avait dit cela, Il leur montra ses mains et son côté. Puis les disciples ont été heureux quand ils ont vu l’Adon.

Nous devons également noter que la raison pour laquelle Gideon avait peur qu’il meure était qu’il comprenait que la Torah enseigne qu’aucun homme ne peut regarder sur le visage de Yahvé le Père, et pourtant vivre.

Shemote (Exode) 33:20-23
20 Mais il dit: « ous ne pouvez pas voir mon visage; car aucun homme ne me verra, et ne vivra.
21 Et Yahvé dit: « oici un endroit par Moi, et vous serez debout sur le rocher.
22 Ce sera donc, pendant que ma gloire passera, que je vous mettrai dans la fente de la roche, et que je vous couvrirai de Ma main pendant que je passe.
23 Alors je lui enlèverai ma main, et vous verrez Mon dos; mais mon visage ne sera pas vu.

Comme Moshe n’a pas été en mesure de regarder son visage, nous savons que cette manifestation n’était pas exactement la même que le Yeshua que nous connaissons de l’Alliance renouvelée. Cependant, il est logique que personne ne puisse regarder le visage du Père invisible dans les cieux pendant qu’il est encore en vie. Pourtant, on peut regarder au moins certaines des manifestations visibles de Yahvé et vivre, tout comme Moshe, quand il a regardé sur le buisson ardent.

Shemote (Exode) 3:1-6
Maintenant Moshe s’occupait du troupeau de Yithro son beau-père, le prêtre de Madian.
Et il conduisit le troupeau à l’arrière du désert, et vint à Horeb, la montagne d’Elohim.
2 Et le messager de Yahvé lui apparut dans une flamme de feu du milieu d’un buisson. Alors il regarda, et voici, la brousse brûlait de feu, mais la brousse n’était pas consommée!
3 Puis Moshe dit: « e vais maintenant tourner de côté et de voir ce grand spectacle, pourquoi la brousse ne brûle pas! »
4 Alors, quand Yahvé vit qu’il se détourna pour regarder, Elohim l’appela du milieu de la brousse et dit : Moshe, Moshe !
Et il a dit, « Me voilà! »
5 Puis Il dit: « e vous approchez pas de cet endroit. Retirez vos sandales de vos pieds, car l’endroit où vous vous tenez est mis à part le sol.
6 En outre, Il dit: « e suis l’Elohim de votre père — l’Élohim d’Abraham, l’Élohim d’Isaac et l’Élohim de Jacob » Et Moshe cacha son visage, car il avait peur de regarder Elohim.

Ce n’est pas Yahvé le Père qui est apparu dans la flamme du feu, car Yahvé le Père ne veut pas être entaché en quittant les cieux, et en prenant une forme matérielle visible. C’est plutôt un messager de Yahvé (verset 2) qui parlait à Moshe, et pourtant cette manifestation s’appelait à la fois Yahvé et Elohim (versets 4 et 6). Une fois que nous comprenons que les messagers de Yahvé sont simultanément Yahvé et un messager, cela explique également certains mystères de l’Alliance renouvelée.

Yochanan (John) 1:18
18 Personne n’a vu Elohim (le Père) à aucun moment. Le seul Fils engendré, qui est dans le sein du Père: Il (Yeshua) l’a déclaré (le Père.)

Shaul nous dit aussi que Yeshua a été Elohim manifesté: Il n’était pas Yahvé le Père lui-même.

Timoteos Aleph (1er Timothée) 6:13-16
13 Je vous exhorte aux yeux d’Elohim qui donne vie à toutes choses, et devant le Messie Yeshua qui a été témoin de la bonne confession devant Ponce Pilate,
14 que vous gardiez ce commandement sans tache, irréprochable jusqu’à ce que notre Adon Yeshua Messie (deuxième) apparaisse,
15 qu’Il (le Père) manifestera en Son temps propre (le Père) : Celui (le Père) qui est le bienheureux et le seul Potentat, le Roi des rois et Maître des maîtres,
16 qui seul a l’immortalité, vivant dans une lumière inaccessible, qu’aucun homme n’a vu ou ne peut voir, à qui être l’honneur et le pouvoir éternel. Amein.

Parce que Yahvé le Père désire rester sur son trône, Il a utilisé Son Fils Yeshua comme un agent, afin de faire naître le monde matériel.

Qolosim (Colossiens) 1:15-18
15 Il est l’image de l’invisible Elohim, le premier-né de toute la création.
16 Car par Lui toutes les choses ont été créées qui sont dans le ciel et qui sont sur terre, visibles et invisibles, que ce soit des trônes ou des dominions ou des principautés ou des pouvoirs. Toutes choses ont été créées à travers Lui et pour Lui.
17 Et Il est devant toutes choses, et en Lui toutes les choses se composent.

En hébreu, le terme « évélatio » est lié au mot pour manifestation, et c’est pourquoi il parle de Yeshua.

Hitgalut (Révélation) 1:1
1:1 L’Apocalypse (Manifestation) du Messie de Yeshua, qu’Élohim lui a donnée pour montrer ses serviteurs — des choses qui doivent bientôt avoir lieu.

Huit versets plus tard, Yeshua nous dit qu’Il est l’Aleph et le Tav (l’Aleph-Tav ou אֵת).

Hitgalut (Révélation) 1:8
8 « Je suis l’Aleph et le Tav, le Commencement et la Fin, » dit Yahvé, « qui est et qui était et qui doit venir, le Tout-Puissant. »

L’hébreu utilise une particule de verbe spéciale, l’Aleph-Tav (אֵת). L’Aleph-Tav indique une relation entre le sujet et l’objet. Puisque l’anglais n’utilise pas une particule de verbe similaire, peut-être pouvons-nous mieux comprendre cela en regardant l’hébreu.

B’reisheet (Genèse) 1:1
Au début a créé Elohim (את ) les cieux et (את) la terre.
1 בְּרֵאשִׁית בָּרָא אֱלֹהִים | אֵת הַשָּׁמַיִם וְאֵת הָאָרֶץ

La séquence de présentation est importante en hébreu. Au début, d’abord Yahvé Elohim a créé l’Aleph-Tav (בְּרֵאשִׁית בָּרָא אֱלֹהִים אֵת) (qui est Yeshua), puis Elohim a créé (ou manifesté) les cieux et la terre à travers l’Aleph-Tav (par Yeshua). C’est peut-être pourquoi Shaul nous dit que toutes les choses ont été créées par Yeshua, et pour Lui.

Qolosim (Colossiens) 1:15-18
15 Il est l’image de l’invisible Elohim, le premier-né de toute la création.
16 Car par Lui (Yeshua) toutes les choses ont été créées qui sont dans le ciel et qui sont sur terre, visibles et invisibles, que ce soit des trônes ou des dominions ou des principautés ou des pouvoirs. Toutes choses ont été créées par Lui (Yeshua) et pour Lui.
17 Et Il est devant toutes choses, et en Lui toutes les choses se composent.

Pour mieux comprendre cela, considérons comment Yahvé a utilisé l’Aleph-Tav (Yeshua) pour créer l’univers.

D’abord Jean 1:5 nous dit qu’Elohim est léger.

Yochanan Aleph (1er John) 1:5
5 C’est le message que nous avons entendu de Lui et que nous vous déclarons, qu’Élohim est lumière et qu’en Lui n’est pas du tout l’obscurité.

Puisque Elohim est léger, considérons ce qui se passe avec un prisme. Si la Lumière (Yahvé) était la première à créer un Prism (Yeshua), toutes les nombreuses couleurs de lumière seraient alors créées en réfractant la Lumière à travers le Prism. Si nous branchons cette analogie à Genesis 1:1, nous aurions:

Au début, la Lumière a créé un Prism, à travers lequel les couleurs ont été créées.

Traduction: Au début Elohim a créé Yeshua, à travers lequel les cieux et la terre ont été créés.

Si nous pouvons suivre cette analogie, nous devrions être en mesure de voir comment Yeshua était l’agent principal (Prince) par lequel (et à travers lequel) les cieux et la terre ont été manifestés (ou créés). Cependant, depuis le Prism est originaire d’Elohim, et est toujours (de) Elohim, Elohim est encore Echad (אֶחָד, un, uni.)

Yochanan (John) 10:29-30
29 « Mon Père, qui me les a donnés, est plus grand que tout ; et personne n’est capable de les arracher de la main de mon père.
30 Mon Père et moi ne sommes qu’un seul (אֶחָד).

Yahvé est certainement plus qu’une simple lumière, et Yeshua est certainement plus qu’un Prism. Cependant, c’est ainsi que Yahvé a utilisé l’Aleph-Tav comme agent principal (Prince) par lequel les cieux et la terre sont devenus (et restent) manifeste.

Même si Yahvé le Père est beaucoup trop mis à part pour interagir directement avec le royaume matériel, Il a encore besoin d’avoir le contrôle du royaume matériel. Il a le contrôle du royaume matériel parce qu’il a manifesté le royaume matériel à travers son Fils.

Tehillim (Psaumes) 8:4-6
4 Qu’est-ce que l’homme que Vous êtes conscient de lui, et le Fils de l’Homme que Vous lui rendre visite?
5 Car Vous l’avez fait un peu plus bas qu’Elohim, et vous l’avez couronné de gloire et d’honneur.
6 Vous l’avez fait dominer les œuvres de Vos mains. Vous avez mis tout sous ses pieds.

Les Sopherim masoretic étaient les scribes karaïtes du Moyen Age qui ont modifié le Tanach pour s’adapter à leur compréhension. Ils admettent avoir emended verset 5 pour lire « essasag » (anges) (comme il est écrit dans la version du roi Jacques et la plupart des autres versions communes).

Cependant, avec l’emendation corrigée à sa forme originale (comme ci-dessus), nous pouvons voir que ce que ce passage dit vraiment, c’est que Yahvé fait le Fils de l’Homme (Yeshua) un peu plus bas que Yahvé Elohim; mais que toute la création lui a été donnée, qu’il devrait avoir la domination sur elle, et que tout est censé être sous ses pieds. Et pourquoi ne serait-il pas sous ses pieds? C’est à travers Lui, et par Lui, qu’il a été créé. Sans lui, rien de tout cela n’aurait jamais existé. Il n’est donc pas surprenant que l’apôtre Shaul nous dise la même chose.

Qorintim Aleph (1er Corinthe.) 15:27-28
27 Car « l (le Père) a mis toutes choses sous ses pieds (Yeshua). »
Mais quand Il (le Père) dit « outes choses sont mises sous Lui, il est évident que Lui (le Père) qui a mis toutes choses sous Lui (Yeshua) est excepté.
28 Maintenant, quand toutes choses sont soumises à Lui (Yeshua), alors le Fils lui-même sera également soumis à Lui (le Père) qui a mis toutes choses sous Lui, pour qu’Élohim puisse être dans l’ensemble.

Plus de manifestations

Le but de Yahvé le Père faisant à l’origine Yeshua comme l’Aleph-Tav, alors, était de sorte que le Père (qui est lumière) pourrait créer un monde matériel (qui est à l’origine sombre), puis transformer ce monde matériel pour l’adorer sans jamais avoir à être souillé par le contact avec elle. Cela a été fait par le biais d’une relation d’agence, avec Yeshua (אֵת) agissant en tant qu’agent principal.

Pourtant, si personne n’a vu Yahvé le Père à aucun moment, alors qui a donné la Torah à Israël au Mont Sinaï?

Shemote (Exode) 19:16-22
18 Maintenant, le mont Sinaï était complètement en fumée, parce que Yahvé est descendu sur elle dans le feu. Sa fumée monta comme la fumée d’un four, et toute la montagne tremblét beaucoup.
19 Et quand le souffle de la trompette retentit longtemps et devint de plus en plus fort, Moshe parla, et Elohim lui répondit par la voix.
20 Puis Yahvé descenda sur le mont Sinaï, au sommet de la montagne. Et Yahvé a appelé Moshe au sommet de la montagne, et Moshe monta.

Il ne pouvait avoir été une manifestation de Yahvé qui a donné la Torah à Israël, mais cette manifestation était encore très Yahvé, parce qu’Il a dit de ne pas avoir d’autre elohim (‘g-ds’) avant Lui.

Shemote (Exode) 20:2-3
2 « e suis Yahvé votre Elohim, qui vous a fait sortir du pays d’Egypte, (et) hors de la maison de la servitude.
3 « ous n’aurez pas d’autre elohim
(g-ds) avant moi!

Cependant, comme nous le verrons, alors que les manifestations méritent d’être redoutées, et même adorées, elles ne doivent jamais être priées. Alors que l’on pourrait adorer Yeshua, on ne prie jamais à Yahvé le Père invisible.

Dans Shophetim (Juges) 13, un malach (messager ou ange) se manifeste aux parents de Shimshon (Samson) sous la forme d’un homme. Cependant, notez que ce messager est décrit de façon interchangeable comme un homme, un messager et comme Elohim proprement dit.

Shophetim (Juges) 13:2-23
2 Il y avait maintenant un certain homme de Zorah, de la famille des Danites, dont le nom était Manoah; et sa femme était stérile et n’avait pas d’enfants.
3 Et le messager de Yahvé apparut à la femme et lui dit: « n effet maintenant, vous êtes stérile et n’avez porté aucun enfant, mais vous allez concevoir et porter un fils.
4 «Maintenant, s’il vous plaît faire attention à ne pas boire de vin ou de boisson similaire, et de ne pas manger quelque chose d’impur.
5 « Car voici, vous concevoirez et porterez un fils. Et aucun rasoir ne viendra sur sa tête, car l’enfant sera un Nazirite à Elohim de l’utérus;
et il commencera à délivrer Israël de la main des Philistins.
6 Alors la femme vint dire à son mari: « n homme d’Elohim vint à moi, et son visage était comme le visage du messager d’Elohim, très génial; mais je ne lui ai pas demandé d’où il venait, et il ne m’a pas dit son nom.
7 Et Il m’a dit: Voici, vous allez concevoir et porter un fils. Maintenant, ne buvez pas de vin ou de boisson similaire, ni manger quoi que ce soit impur, car l’enfant sera un Nazirite à Elohim de l’utérus au jour de sa mort.
8 Manoah pria alors Yahvé et dit : Ô Adonai, s’il vous plaît, que l’Homme d’Elohim que Vous avons envoyé vienne à nous et nous enseigne ce que nous ferons pour l’enfant qui naîtra.
9 Et Elohim écouta la voix de Manoah, et le messager d’Elohim revint à la femme alors qu’elle était assise sur le terrain; mais Manoah son mari n’était pas avec elle.
10 Puis la femme s’est précipitée à la hâte et lui a dit: « egardez, l’homme qui est venu me voir l’autre jour vient de me paraître!»
11 Manoah se leva et suivit sa femme. Quand il vint à l’Homme, il lui dit: « essez-vous l’homme qui a parlé à cette femme?»
Et il a dit, «Je le suis.»
12 Manoah dit: « aintenant, que vos paroles viennent à passer! Quelle sera la règle de vie du garçon, et son travail?
13 Alors, le messager de Yahvé dit à Manoah : De tout ce que j’ai dit à la femme, qu’elle fasse attention.
14 Elle ne peut pas manger quoi que ce soit qui vient de la vigne, ni boire du vin ou une boisson similaire, ni manger quoi que ce soit impur. Tout ce que je lui ai commandé la laissa observer.
15 Alors Manoah dit au messager de Yahvé : S’il vous plaît laissez-nous vous retenir, et nous préparerons une jeune chèvre pour Vous.
16 Et le messager de Yahvé dit à Manoah: Bien que vous me reteniez, je ne mangerai pas votre nourriture. Mais si vous offrez une offrande brûlée, vous devez l’offrir à Yahvé. (Car Manoah ne savait pas qu’il était le messager de Yahvé.)
17 Alors Manoah dit au Messager de Yahvé : Quel est votre nom, que lorsque Vos paroles se passeront, nous puissions vous honorer ?
18 Et le Messager de Yahvé lui dit : Pourquoi demandez-vous mon nom, voyant qu’il est merveilleux ?
19 Manoah prit donc la jeune chèvre avec l’offrande de céréales, et l’offrit sur le rocher à Yahvé. Et il a fait une chose merveilleuse tandis que Manoah et sa femme regardaient sur …
20 c’est arrivé lorsque la flamme s’est montée vers le ciel depuis l’autel — le messager de Yahvé est monté dans la flamme de l’autel !
Quand Manoah et sa femme ont vu cela, ils sont tombés sur leurs visages au sol.
21 Lorsque le Messager de Yahvé ne apparut plus à Manoah et à sa femme, Manoah savait qu’il était le Messager de Yahvé.
22 Et Manoah dit à sa femme : Nous mourrons sûrement, parce que nous avons vu Elohim !
23 Mais sa femme lui dit : « Si Yahvé avait voulu nous tuer, il n’aurait pas accepté une offrande brûlée et une offrande de céréales de nos mains, ni il ne nous aurait montré toutes ces choses, ni il ne nous aurait dit de telles choses en ce moment. »

Dans le verset 18, le messager nous dit que son nom est merveilleux. Remarquez la similitude avec Yeshayahu (Isaïe) 9:6.

Yeshayahu (Isaïe) 9:6
6 Pour nous un enfant est né, à nous un Fils est donné;
Et le gouvernement sera sur son épaule. Et son nom s’appellera Wonderful, Conseiller, Mighty El, Père Éternel, Prince de la Paix.

Cette référence dans Ésaïe 9:6 ne peut être que Yeshua, la manifestation d’Élohim, parce qu’aucun enfant humain mortel n’a jamais été appelé Mighty El ou Père Éternel.

Encore plus de manifestations:

Peut-être la manifestation la plus évidente dans l’Écriture est quand Yeshua et les deux messagers sont apparus à Avraham juste avant la destruction de Sodome et Gomorrhe. La manifestation de Yahvé est alternativement décrite comme un homme, comme un messager, et comme Yahvé. En revanche, les autres messagers sont décrits de façon interchangeable comme des messagers et comme des hommes (mais jamais comme Yahvé).

B’reisheet (Genèse) 18:1-19:25
1 Alors Yahvé lui apparut par les arbres terebinth de Mamre, alors qu’il était assis dans la porte de la tente dans la chaleur de la journée.
2 Alors il (Avraham) leva les yeux et regarda, et voici! Trois hommes se tenaient à ses 12; et quand il les vit, il courut de la porte de la tente pour les rencontrer, et s’inclina au sol,
3 et dit: « odoai, si j’ai maintenant trouvé la faveur à Votre vue, ne passez pas par Votre serviteur.
4 S’il vous plaît laissez un peu d’eau être apporté, et laver vos pieds, et vous reposer sous l’arbre.
5 Et j’apporterai un morceau de pain, pour que vous puissiez rafraîchir vos cœurs. Après cela, vous pouvez passer, dans la mesure où vous êtes venu à votre serviteur.
Ils ont dit: «Faites ce que vous avez dit.»
6 Alors Abraham se précipita dans la tente à Sarah et dit: « vite, préparez trois mesures de repas fin; pétrir et faire des gâteaux!
7 Et Abraham courut vers le troupeau, prit un veau tendre et bon, le donna à un jeune homme, et il se hâtèrent de le préparer.
8 Il prit donc du beurre, du lait et le veau qu’il avait préparé, et le fixa devant eux; et il se tenait près d’eux sous l’arbre comme ils ont mangé.

Notez que Yahvé est décrit comme Yahvé dans le verset 1, mais dans le verset 2 Il est décrit comme un homme. Cette tendance à l’interchangeabilité se poursuit.

13 Et Yahvé dit à Abraham : Pourquoi Sarah a-t-elle ri en disant : Dois-je sûrement porter un enfant, puisque je suis vieux ? »
14 Est-ce que quelque chose de trop dur pour Yahvé? Au moment désigné, je reviendrai à vous, selon le temps de la vie, et Sarah aura un fils.
15 Mais Sarah a nié, en disant: « e n’ai pas ri », car elle avait peur.
Et il a dit, «Non, mais tu as ri.»
16 Puis les hommes se levèrent de là et regardèrent vers Sodome, et Abraham partit avec eux pour les envoyer sur le chemin.
17 Et Yahvé dit: « ais-je cacher à Abraham ce que je fais,
18 puisque Abraham deviendra sûrement une grande et puissante nation, et toutes les nations de la terre seront bénies en lui ?
19 Car je l’ai connu, afin qu’il puisse commander à ses enfants et à sa famille après lui, qu’ils gardent le Chemin de Yahvé, pour faire la justice et la justice, pour que Yahvé puisse apporter à Abraham ce qu’Il lui a parlé.
20 Et Yahvé dit: « arce que le tollé contre Sodome et Gomorrhe est grand, et parce que leur péché est très grave,
21 Je vais maintenant descendre et voir s’ils ont fait tout à fait en fonction du tollé contre elle qui est venu à Moi; et sinon, je le saurai.
22 Puis (deux) les hommes se détournèrent de là et se dirigeèrent vers Sodome, mais Abraham se tenait toujours devant Yahvé.
23 Et Abraham s’approcha et dit: « ous détruiriez-vous aussi les justes avec les méchants ?

Après avraham plaide avec la manifestation de Yahvé pour sauver la ville et son Lot relatif, nous arrivons au chapitre 19, où les deux « omme » du verset 22 apparaissent de nouveau dans le récit comme messagers (anges) une fois de plus.

19:1 Maintenant, les deux messagers sont venus à Sodome dans la soirée, et Lot était assis dans la porte de Sodome.
Quand Lot les vit, il se leva pour les rencontrer, et il s’inclina avec son visage vers le sol.

Les messagers sont décrits comme des hommes une fois de plus, dans le verset 12.

B’reisheet (Genèse) 19:12
12 Alors les hommes dirent à Lot : Avez-vous quelqu’un d’autre ici ? Gendre, vos fils, vos filles et qui que vous ayez dans la ville — sortez-les de cet endroit!

Les hommes sont à nouveau décrits comme des messagers au verset 15.

15 À l’aube du matin, les messagers pressaient Lot de se dépêcher en disant : « Levez-vous, prenez votre femme et vos deux filles qui sont ici, de peur que vous ne soyez consumés dans la punition de la ville. »

Au verset 16, les deux messagers redevenuent soudainement des « hommes » :

16 Et pendant qu’il s’attardait, les hommes s’emparent de sa main, de la main de sa femme et des mains de ses deux filles, Yahvé étant miséricordieux envers lui, et ils le sortit et le mettent à l’extérieur de la ville.

C’est Yahvé qui est miséricordieux envers Lot. Notez une fois de plus que c’est Yahvé sur terre qui appelle le feu de Yahvé hors des cieux (nous montrant qu’il ya au moins un plus grand et un moindre Yahvé, ou deux Yahvé).

23 Le soleil s’était levé sur la terre quand Lot entra dans Zoar.
24 Alors Yahvé pleuvait du soufre et du feu sur Sodome et Gomorrhe, de Yahvé hors des cieux.

Qui adorer: Et qui prier pour

Dans Yehoshua (Josué) 5, un homme qui se décrit comme « le commandant de l’armée de Yahvé » apparaît à Josué, fils de Nun. Josué l’adore, mais ne prie pas lui. C’est parce qu’une manifestation de Yahvé peut être adorée, mais n’a jamais prié. C’est un point très important : il ne faut jamais prier Yahvé le Père, car Yahvé le Père est plus grand que tout (et toute prière n’appartient qu’à Lui).

Yehoshua (Josué) 5:13-15
13 Et il arriva, quand Josué fut de Jéricho, qu’il leva les yeux et regarda, et voici, un homme se tenait en face de lui avec son épée tirée dans sa main. Et Josué est allé le voir et lui dit : « Es-tu pour nous ou pour nos adversaires ? »
14 Alors Il dit: « on, mais en tant que commandant de l’armée de Yahvé, je suis maintenant venu »
Et Josué tomba sur son visage sur la terre et adorait, et lui dit: « u’est-ce qu’Adonai dit à son serviteur?»
15 Alors le commandant de l’armée de Yahvé dit à Josué : Prenez votre sandale de votre pied, car l’endroit où vous vous tenez est mis à part.

Tout comme Moshe enlegait ses chaussures en présence du buisson ardent, Josué enlevai ses chaussures, parce que la présence du commandant de l’armée de Yahvé avait mis le sol à part. Pourtant, tout comme Moshe n’a jamais prié le buisson ardent, Josué n’a jamais prié le commandant des armées de Yahvé.

Ce que nous devrions apprendre de cela, c’est que, bien que nous devrions adorer Yeshua, nous devons toujours nous rappeler de ne jamais prier pour Lui (mais seulement à Yahvé). Nous ne devrions jamais non plus prier un être humain (ou à tout être qui n’est pas Yahvé le Père invisible). Par exemple, nous ne devrions jamais prier les apôtres, ni Miriam (Marie).

Parce qu’aucun être manifeste visible n’est le Père invisible dans les cieux, aucun être terrestre n’est digne de nos prières : seul le Père invisible sur le trône dans le ciel est digne de nos prières.
Malachim (anges, messagers ou émissaires) doit être traité de la même manière que les êtres humains. Alors que nous devons les respecter, l’Apocalypse nous montre que nous ne devrions jamais leur prier, et même ne pas les adorer, car ils sont aussi des serviteurs du Très-Haut.

Hitgalut (Révélation) 22:8-9
8 Maintenant, moi, Yochanan, j’ai vu et entendu ces choses. Et quand j’ai entendu et vu, je suis tombé à adorer devant les pieds du messager qui m’a montré ces choses.
9 Puis il m’a dit: « ie que vous ne faites pas cela! Car je suis votre compagnon serviteur, et de vos frères les prophètes, et de ceux qui gardent les paroles de ce livre! Adorez Elohim (au lieu)!

Voici les quatre niveaux:

Qui: Culte? Priez pour ?
Père Yahvé Oui Oui
Manifestation Oui non
Malach non non
Personnes non non

Nous ne devrions jamais adorer les êtres créés, tels que malachim, Miriam (Marie), ou l’un des saints. En outre, alors que nous devons adorer les êtres manifestés (comme Yeshua ou le commandant des armées de Yahvé), nous ne devons jamais prier pour eux. Nos prières n’appartiennent qu’à Yahvé Elohim, qui nous a tous créés (et créés).

If these works have been a help to you in your walk with Messiah Yeshua, please pray about partnering with His kingdom work. Thank you. Give