Chapter 9:

Se différencier de Babylone, partie 2

La putain de Babylone

This post is also available in: English Español Deutsch Indonesia Nederlands Português Italiano

« Il s’agit d’une traduction automatique. Si vous souhaitez nous aider à la corriger, vous pouvez envoyer un email à  contact@nazareneisrael.org . » 

Dans la première partie de cet artículo, nous avons vu que Babylone (ou Bavel) es un esprit démoniaque qui subjugue le peuple au profit des élites. Nous avons également vu que Babylone est un système économique, politique et religieux qui utilizan les trois religions avrahamiques (le christianisme sans Torah, le judaïsme et l’islam), además de la démocratie, pour détruire et soumettre le monde entier. Elle le fait notamment en semant la confusion (et le nom Babylone signifie confusion).

Même si l’empire mondial que Babylone est en train de créer sera finalement donné aux saints (Daniel 7:27), Yahvé n’aime pas Babylone. Apocalipsis 18: 4 nous dit de sortir de Babylone, de peur que nous ne participions à ses péchés et que nous ne recevions de ses fléaux.

Hitgalut (Révélation) 18:4
4 Et j’entendis du ciel une autre voix qui disait : « Sortez du milieu d’elle, mon peuple, de peur que vous ne participiez à ses péchés, et que vous ne receviez de ses fléaux.

Mais si Babylone est un système économique, politique et religieux complet qui existe dans presque toutes les nations, alors comment pouvons-nous sortir de Babylone dans un sens pratique ? La réponse est que nous devons apprendre à faire la différence entre la seule véritable foi apostolique originelle que Yeshoua commandait, et tout le reste (ce qui est finalement une tromperie). Mais encore une fois, comment faire, dans un sens pratique ?

L’inspection des fruits

Lorsque les banques forment leurs caissiers à repérer les faux billets, elles leur apprennent à identifier la monnaie officielle. Ainsi, lorsqu’ils voient une caractéristique qui ne correspond pas à la monnaie officielle, ils savent qu’ils ont un faux spécimen. Yeshua nous dit de faire à peu près la même chose, quand il nous dit que nous devons inspecter les fruits des arbres.

Mattityahu (Matthieu) 7:17-20
17 « Même ainsi, tout bon arbre porte de bons fruits, mais un mauvais arbre porte de mauvais fruits.
18 Un bon arbre ne peut pas porter de mauvais fruits, pas plus qu’un mauvais arbre ne peut porter de bons fruits.
19 Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu.
20 C’est pourquoi vous les connaîtrez par leurs fruits ».

Pour inspecter les fruits, nous comparons les déclarations et les actions d’un homme avec les Écritures. Si ses actions et ses déclarations sont en accord avec toutes les Ecritures, alors son fruit est probablement bon. Mais si ses actions et ses déclarations ne sont pas en accord avec toutes les Ecritures, alors son fruit est probablement mauvais.

Voyons maintenant 1 Jean 3. John nous dit que ceux qui le connaissent et espèrent être appelés un jour enfants d’Elohim devraient se purifier, tout comme Elohim est pur. Et ce qu’il faut savoir ici, c’est que « se purifier » est le langage classique pour garder la Torah.

Yochanan Aleph (1 Jean) 3:1-3
1 Voyez quel amour le Père nous a donné, pour que nous soyons appelés enfants d’Elohim ! Par conséquent, le monde ne nous connaît pas, parce qu’il ne l’a pas connu.
2 Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants d’Élohim ; et ce que nous serons n’a pas encore été révélé, mais nous savons que lorsqu’il sera révélé, nous serons comme lui, car nous le verrons tel qu’il est.
3 Et quiconque a cette espérance en Lui se purifie, comme Lui est pur.

Ensuite, Jean dit que quiconque commet le péché commet aussi l’anarchie, et que le péché est l’anarchie. Autrement dit, le péché est de ne pas respecter l’ensemble de la Torah.

Yochanan Aleph (1 Jean) 3:4
4 Quiconque commet un péché commet également l’anarchie [torahlessness], et le péché est l’anarchie [failing to obey the Torah].

Puis John dit quelque chose d’extrêmement puissant. Il dit que quiconque réside à Yéchoua ne viole pas la Torah et que quiconque viole la Torah ne l’a ni vu, ni connu.

Yochanan Aleph (1 Jean) 3:4-6
5 Et vous savez qu’Il a été manifesté pour nous enlever nos péchés [torahlessness], et qu’en Lui il n’y a pas de péché [no torahlessness].
6 Celui qui demeure en lui ne pèche pas [break the Torah]. Celui qui pèche [breaks Torah] ne l’a ni vu ni connu.

En effet, l’objectif n’est pas seulement de suivre un ensemble de lois qui ont été transmises au Mont Sinaï. Mais plutôt, le but est de restaurer la connexion spirituelle qui a été perdue dans le jardin d’Eden – et à moins que Yeshoua ne réside continuellement en nous, la connexion spirituelle n’est pas restaurée.

Yochanan (Jean) 15:4-6
4 « Demeure en moi, et moi en toi. Comme la branche ne peut pas porter ses fruits, à moins qu’elle ne demeure dans la vigne, vous non plus, à moins que vous ne respectiez en Moi.
5 Je suis la vigne, vous êtes les branches. Celui qui demeure en Moi, et moi en lui, porte beaucoup de fruits; car sans moi, tu ne peux rien faire.
6 Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté comme un rameau et se flétrit ; on le ramasse et on le jette au feu, et il est brûlé ».

Beaucoup d’églises chrétiennes et de professeurs messianiques diront qu’ils demeurent en Yeshua, mais cela ne peut pas être vrai, car lorsque Yeshua demeurera en nous, nous ferons les choses que Yeshua a faites, dont l’une était de se purifier en pratiquant la justice (c’est-à-dire en gardant les commandements de la Torah).

Yochanan Aleph (1 Jean) 3:7-8
7 Petits enfants, que personne ne vous trompe. Celui qui pratique la justice [obeying the commands] est juste, tout comme Il est juste.
8 Celui qui pèche [breaks the commands] est du diable, car le diable a péché [broken Torah] dès le début. Dans ce but, le Fils d’Elohim a été manifesté, afin qu’il détruise les œuvres du diable [Torah breaking].

Parce que Yéchoua a été manifesté pour détruire les oeuvres du diable (la rupture de la Torah), personne qui a prêché contre la Torah ne peut avoir Yéchoua qui habite en lui – et donc, il ne peut pas honnêtement être né d’Elohim. C’est parce que quiconque est vraiment né d’Elohim et a Yéchoua qui habite en lui fera les mêmes choses que Yéchoua, c’est-à-dire détruire les oeuvres du diable (rupture de la Torah).

Yochanan Aleph (1 Jean) 3:4-15
9 Celui qui est né d’Élohim ne pèche pas [break Torah], car sa semence demeure en lui ; et il ne peut pas pécher [break Torah], parce qu’il est né d’Élohim.
10 En cela se manifestent les enfants d’Elohim et les enfants du diable : Celui qui ne pratique pas la justice [obedience to the commandments] n’est pas d’Élohim, ni celui qui n’aime pas son frère.

Comme nous l’avons montré dans « L’affaire des disparus » The ‘ » (en Études des Écritures de Nazaréen, Volumen 3 ) nous avons montré que Yeshoua n’est pas venu pour enseigner la foi en lui, mais qu’il est venu pour enseigner une foi très spécifique, qui a été appelée la « secte des Nazaréens » (juive ou) israélite (Actes 24: 5). C’est la foi que Yeshoua garderait s’il était ici.

Par extension logique, si nous avons Yéchoua qui habite en nous, et que nous faisons partie de Son corps, alors nous pratiquerons la même foi qu’Il garderait. Et si nous ne pratiquons pas la même foi que celle que Yeshoua garderait, alors nous ne pouvons pas vraiment avoir Son Esprit qui habite en nous.

If these works have been a help to you and your walk with our Messiah, Yeshua, please consider donating. Give