Chapter 8:

Démarcation de Babylone

La putain de Babylone

Dans l’Apocalypse et à la fin des temps, nous avons vu que Babylone (ou Bavel) est un esprit démoniaque qui tente de soumettre le peuple au profit des élites. Il le fait en créant la confusion. Apocalypse 18:4 nous dit de sortir de Babylone afin que nous ne participions pas à leurs péchés et que nous ne recevions pas leurs fléaux.

Hitgalut (Apocalypse) 18:4
Et j’entendis du ciel une autre voix qui disait : « Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez pas à ses péchés et que vous ne receviez pas de ses fléaux.

Dans le chapitre « Amérique : Terre de Babylone », nous avons vu que l’Empire babylonien a aujourd’hui son siège aux États-Unis d’Amérique. À la fin de la Tribulation, les États-Unis tomberont. (Au moment de la rédaction de ce passage, en l’an 2020 après J.-C., cet événement se situe dans au moins 27 ans et peut-être même plus loin). Bien que Babylone ait son siège aux États-Unis, son empire s’étend sur toute la planète et se compose des systèmes politiques et économiques combinés des trois confessions avrahamiques (christianisme, judaïsme et islam sans Torah).

En plus du monde chrétien, juif et musulman (sans Torah), Babylone se sert également de la démocratie laïque pour répondre à leurs souhaits. (Voir l’Apocalypse et les derniers jours pour plus de détails.) Il s’agit donc d’un empire politique et religieux extrêmement fort qui n’a pas d’équivalent dans l’histoire de la terre. Yeshua nous dit qu’Elohim utilise secrètement ces trois groupes politico-religieux pour conquérir et détruire la terre entière.

Mattityahu (Matthieu) 13:33
Il leur raconta une autre parabole : Le royaume des cieux ressemble à du levain qu’une femme prend pour le mélanger à une vingtaine de kilogrammes de farine. Et, à la fin, toute la pâte lève.

Pour expliquer la parabole : La farine est du grain moulu ; et dans ce cas, elle fait référence à la semence d’Avraham (Juda, Joseph-Ephraïm et Ismaël). Le grain est moulu, ce qui nous indique qu’il est dénaturé (détruit). Il est également nourri de faux enseignements (et le faux enseignement est le péché, car le péché est la transgression de la Torah).

Mattityahu (Matthieu) 16:11-12
Comment se fait-il que vous ne compreniez pas que ce n’est pas de pain quand je vous disais : Gardez-vous du levain des pharisiens et des sadducéens ! Alors ils comprirent qu’il leur avait dit de se garder, non pas du levain que l’on met dans le pain, mais de l’enseignement des pharisiens et des sadducéens.

Alors que les chrétiens sans Torah, les juifs et les musulmans essayent tous de servir les Elohim d’Avraham, ils s’écartent tous d’une manière ou d’une autre de la Torah de YAHWEH-Yeshua. Par conséquent, les trois farines sont aigres (c’est-à-dire pécheresses). Comme nous l’avons vu dans l’Apocalypse et à la fin des temps, le levain du péché sera brûlé dans la première période de la Grande Tribulation, et le Royaume qui reste sera dirigé par les saints (c’est-à-dire les Nazaréens) qui serviront Yeshua en tant que corps ici sur terre.

Daniel 7:27
Le règne, la souveraineté et la grandeur de tous les royaumes qui sont sous le ciel seront attribués aux membres du peuple saint du Très-Haut. Le règne de ce peuple est éternel, et toutes les puissances du monde le serviront et lui obéiront.

Mais avant que nous, le peuple de Yeshua, puissions régner et régner comme Son corps, nous devons d’abord éviter d’être nous-mêmes contaminés par le levain. Cela signifie que nous devons fuir Babylone, comme l’ordonne Apocalypse 18:4. En pratique, cela signifie que nous devons nous séparer à la fois du judaïsme rabbinique et du système ecclésiastique et nous discipliner pour faire tout ce que Yeshua nous a ordonné.

Mattityahu (Matthieu) 28:19-20
Allez donc dans le monde entier, faites des disciples parmi tous les peuples, baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit et apprenez-leur à obéir à tout ce que je vous ai prescrit. Et voici : je suis moi-même avec vous chaque jour, jusqu’à la fin du monde.

[Note : Pour comprendre pourquoi nous immergeons qu’au nom de Yeshua, voir « Immerger seulement au nom de Yeshua », dans les Etudes des Ecritures nazaréennes, Volume 3].

Dans le chapitre « La papauté comme antimessie » dans l’Israël nazaréen, nous avons vu que c’est l’église babylonienne (et surtout l’église catholique) qui enseigne contre la Torah. En contredisant Sa Torah, « elle prononce des paroles pompeuses contre le Très-Haut.

Daniel 7:25
Il proférera des paroles contre le Très-Haut, opprimera les membres du peuple saint, entreprendra de changer le calendrier et la loi ; pendant trois temps et demi, le peuple saint sera livré à sa merci.

Certaines personnes trouvent difficile de se séparer de l’église. Certains ont encore des membres de leur famille ou des amis qui sont dans les églises et ils ne veulent pas les juger (même avec un jugement juste). Néanmoins nous ne devons pas oublier que c’est l’église de Babylone qui amène secrètement le gouvernement de la bête dans le Nouvel Ordre Mondial.

Hitgalut (Apocalypse) 17:3-6
Il me transporta alors en esprit dans un désert. Je vis une femme assise sur une bête au pelage écarlate. Cette bête était couverte de titres offensants pour Dieu, elle avait sept têtes et dix cornes. La femme était vêtue d’habits de pourpre et d’écarlate, et parée de bijoux d’or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait à la main une coupe d’or pleine de choses abominables et d’obscénités dues à sa prostitution. Sur son front, elle portait gravé un nom mystérieux signifiant : « La grande Babylone, la mère des prostituées et des abominations de la terre. » Je vis qu’elle était ivre du sang de ceux qui appartiennent à Dieu et de ceux qui ont rendu témoignage à Jésus. A sa vue, je fus profondément bouleversé.

Dans l’Israël nazaréen, nous avons également vu que l’église catholique a de nombreuses filles, notamment le protestantisme, l’orthodoxie orientale et les églises indépendantes (y compris le mouvement évangélique). Elles enseignent toutes contrairement à la Thora et font partie du système animal babylonien, il est donc important de nous en séparer. Parfois, la séparation physique n’est pas possible (peut-être parce que nous avons de la famille dans l’église ou pour une autre raison). Mais même si nous ne pouvons pas nous séparer physiquement, nous devons nous efforcer de faire une séparation mentale et émotionnelle aussi nette que possible, car à bien des égards, l’Écriture nous dit que nous devenons semblables à ceux de notre entourage.

Misle (Proverbes) 12:26
Le juste doit choisir ses amis avec soin, car la voie des méchants les égare.

Ne pas se séparer du système de l’église alors qu’Elohim l’ordonne clairement est au mieux une duplicité ; mais comme nous l’avons vu dans « Duplicité » : Schizophrénie » (dans « Santé mentale et guérison »), la duplicité nous empêche de nous purifier.

Jakow (Jacques) 4:8
Approchez Elohim et il vous approchera. Purifiez vos mains, pécheurs, et purifiez vos cœurs, vous qui avez deux visages.

Ainsi, si nous ne nous purifions pas en fuyant Babylone, nous sommes impurs (et Elohim ne prendra pas une épouse impure).

La tentation pour l’homme naturel est de trouver des excuses aux membres des églises (ou du mouvement messianique) pour que nous puissions continuer à avoir du contact avec eux. Cependant, ceux qui sont dans les églises ne gardent pas les commandements de Yeshua, et Jochanan (Jean) nous informe que ceux qui ne gardent les commandements de Yeshua ne Le connaissent pas.

Jochanan Aleph (1. Jean) 2:3-4
Voici comment nous savons que nous connaissons le Christ : c’est parce que nous obéissons à ses commandements.

Dans l’Israël nazaréen et dans d’autres endroits, nous déclarons que c’est YAHWEH Yeshua qui a donné la Torah à Israël au Mont Sinaï (puisque YAHWEH le Père n’a jamais quitté la salle du trône). Donc peu importe que ce soit la Torah de Moïse ou la Grande Mission et le Service quintuple, ce sont les commandements de YAHWEH Yeshua, et pour Le connaître, nous devons les garder, comme l’a dit Yeshua lui-même.

Mattityahu (Matthieu) 7:21-23
Pour entrer dans le royaume des cieux, il ne suffit pas de me dire : « Adon ! Adon ! » Il faut accomplir la volonté de mon Père céleste. Au jour du jugement, nombreux sont ceux qui me diront : « Seigneur ! Seigneur ! Nous avons prophétisé en ton nom, nous avons chassé des démons en ton nom, nous avons fait beaucoup de miracles en ton nom. Je leur déclarerai alors : « Je ne vous ai jamais connus ! Allez-vous-en, vous qui pratiquez la Thorallessness ! »

Ce n’est pas à nous de juger les gens, mais on nous ordonne de fuir Babylone – et en pratique, la seule façon de le faire est de voir si l’autre partie porte ou non de bons ou de mauvais fruits. Un bon arbre ne peut pas porter de mauvais fruits, et un mauvais arbre ne peut pas porter de bons fruits – et ceux qui sont dans les églises portent de mauvais fruits parce qu’ils n’obéissent pas aux commandements de Yeshua.

Mattityahu (Matthieu) 7:17-20
Ainsi, un bon arbre porte de bons fruits, un mauvais arbre produit de mauvais fruits. Un bon arbre ne peut pas porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre de bons fruits. Tout arbre qui ne donne pas de bons fruits est arraché et jeté au feu. Ainsi donc, c’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez.

Ce n’est pas non plus notre travail de juger les gens, mais ce n’est pas non plus notre travail de plaire aux gens (mais à Elohim). Nous devons donc examiner les fruits. C’est également la raison pour laquelle Shaul nous dit que si quelqu’un prêche une autre foi que la foi apostolique originelle, qu’il soit maudit.

Galatim (Galates) 1:6-10
Je m’étonne de la rapidité avec laquelle vous abandonnez celui qui vous a appelés par la grâce du Christ, pour vous tourner vers un autre message. Comme s’il pouvait y avoir un autre message ! Non, il n’en existe pas d’autre, mais il y a des gens qui sèment le trouble parmi vous et qui veulent renverser le message du Christ. Eh bien, si quelqu’un même nous, même un ange du ciel vous annonçait un message différent de celui que nous vous avons annoncé, qu’il soit maudit ! Je l’ai déjà dit et je le répète maintenant : si quelqu’un vous prêche un autre message que celui que vous avez reçu, qu’il soit maudit ! Qu’en pensez-vous maintenant ? Est-ce la faveur des hommes que je recherche ou celle de Dieu ? Mon désir est-il de plaire aux hommes ? Si je cherchais encore à plaire aux hommes, je ne serais pas serviteur du Christ.

Peut-être avons-nous eu un pasteur/prédicateur à l’église qui nous a bien traités et nous en avons gardé de bons souvenirs. Nous devons nous rappeler, que malgré leur gentillesse à notre égard, ils nous ont gagnés pour leur blasphème contre Elohim et ont essayé de s’assurer que nous ne nous purifions pas nous-mêmes afin d’être reconnus au jour du jugement. Leur comportement peut sembler agréable en apparence, il ne l’est pas dans l’esprit. Dans le spirituel, c’est un mal déguisé.

Ce que les croyants oublient si souvent, c’est que les questions doctrinales ne concernent pas le fait d’aimer ou de ne pas aimer quelqu’un. Cela n’a rien à voir avec leur personnalité. Il s’agit plutôt de savoir s’ils prêchent la vraie Torah de YAHWEH-Yeshua ou autre chose.

Le péché est la transgression de la Torah, et l’enseignement contre la Torah est une raison selon Matthieu chapitre 18 (séparation) d’exclure quelqu’un (mettre hors du camp).

Jochanan Aleph (1. Jean) 3:4
Quiconque commet un péché commet également une infraction à la loi, et le péché est une infraction à la loi.

Si quelqu’un viole la Torah ou prêche contre elle, il pèche – et le péché doit être banni du camp.

Que celui qui a des oreilles entende !

If these works have been a help to you and your walk with our Messiah, Yeshua, please consider donating. Give