Chapter 6:

Construire Votre Système Immunitaire

« Il s’agit d’une traduction automatique. Si vous souhaitez nous aider à la corriger, vous pouvez envoyer un email à contact@nazareneisrael.org. »

Yeshua dit qu’à la fin des temps il y aura beaucoup de pestes (ou des fléaux). Cela peut inclure les virus et toutes sortes de maladies, y compris les fléaux littéraux.

Mattityahu (Matthieu) 24:7
7 «Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume. et il y aura, en divers lieux, des famines, des pestes et des tremblements de terre. »

On nous dit aussi que les antibiotiques commencent à échouer.

Donc, si nous entrons dans une période de pestes, de maladies et de fléaux, il est logique de stimuler notre système immunitaire autant que nous le pouvons.

Bien que nous ne puissions pas couvrir tous les sujets dans un court article comme celui-ci, ce que nous voulons faire ici est de vous donner une certaine conscience et quelques outils pour stimuler votre système immunitaire à la fois physiquement, et spirituellement. Nous allons commencer par les bases physiques d’abord.

Facteurs physiques : plantes et protéines animales

La première fois que nous voyons la nourriture mentionnée dans l’Écriture, c’est un régime de plantes qui portent des graines (légumes et fruits).

B’reisheet (Genèse) 1:29
29 Et Elohim dit: «Voici, je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de toute la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d’arbre portant de la semence: ce sera votre nourriture.»

La Loi de la Première Mention nous dit que chaque fois que quelque chose apparaît dans l’Écriture, cela établit la norme principale. Bien que cette norme puisse être modifiée plus tard, elle sera toujours la norme d’origine. Alors que Yahvé a dit plus tard que nous pouvons également manger des viandes propres et des produits laitiers, du poisson propre et du miel, le fait que ceux-ci ont été ajoutés plus tard signifie qu’ils ne devraient pas être des composants primaires de notre alimentation (mais des composants secondaires). Autrement dit, notre alimentation devrait se composer principalement de plantes, avec quelques produits animaliers propres.

Si vous êtes très actif physiquement (ce qui signifie que vous travaillez dans la construction, ou que vous êtes un soldat, ou un athlète, etc),vous souhaitez ou avez besoin de plus de protéines animales (pour stimuler l’endurance, et accélérer la réparation des tissus). Cependant, si vous avez un travail de bureau, où vous êtes beaucoup assis, et vous ne faites pas beaucoup de travail physique, trop de protéines est probablement mauvais pour vous ; des études montrent que manger trop de viande peut causer le cancer.

Les Lévites mangeaient beaucoup de viande, mais nous devrions nous rappeler que Yahvé ordonnait aux Lévites de manger de la viande comme moyen d’expiation pour les péchés du peuple.

Vayiqra (Lévitique) 10:17
17 «Pourquoi n’avez-vous pas mangé la victime expiatoire dans le lieu saint ? C’est une chose très sainte ; et Yahvé vous l’a donnée, afin que vous portiez l’iniquité de l’assemblée, afin que vous fassiez pour elle l’expiation, devant Yahvé?»

Les Lévites ont fait beaucoup de travail physique dans le temple, avec les offrandes par élévation, les sacrifices d’animaux, hacher le bois, et soulever les offrandes par élévation, etc, ainsi une alimentation riche en viande avait du sens pour eux. Cela n’a pas de sens si nous nous asseyons au bureau toute la journée. Si nous sommes assis au bureau toute la journée, c’est logique, de manger des plantes avec de la viande ou du poisson.

(Certaines personnes peuvent être végétariennes, mais pas toutes le peuvent. En outre, Yeshua a mangé du poisson, et aussi de la viande au moins lors des fêtes. Donc, si vous êtes végétarien, et cela fonctionne pour vous, louez Yahvé pour cela. Cependant, nous ne sommes pas enclins à imposer le végétarisme pour quiconque, car cela va à l’encontre de l’Écriture.)

Gluten et blé

Le pain fait partie intégrante de l’Écriture et il peut sembler incompréhensible qu’il puisse y avoir quelque chose de mal à manger du pain. Seulement, il y a beaucoup de problèmes diététiques avec la consommation de blé au 21ème siècle, par opposition au 19ème siècle.

Il y a une grande controverse au sujet du gluten, qui est une sorte de protéine trouvée dans le blé. Le gluten est ce qui fait monter le pain et lui donne sa texture gonflée. De nombreuses sources disent que la quantité de gluten a augmenté de façon spectaculaire au cours des cent dernières années, tandis que d’autres sources réfutent cela. Qu’elle soit attribuable ou non au gluten, il y a une augmentation de la maladie coeliaque, ce qu’on appelle l’intolérance au gluten et d’autres sensibilités au blé, de sorte qu’aujourd’hui, environ 8 à 10 % de la population a des problèmes à manger du blé.

Certains suggèrent que la difficulté a à voir avec le fait qu’autrefois tous les pains contenaient du levain, ce qui modifie les protéines et les rend plus faciles à digérer. D’autres croient que cela a à voir avec le processus de broyage moderne, qui est différent de l’ancien processus. Quoi qu’il en soit, aujourd’hui, environ 8 à 10 % de la population a une réaction médicale lorsqu’elle mange du blé.

Si vous mangez du blé et que vous avez des flatulences, des ballonnements ou de la diarrhée, vous pouvez avoir une sensibilité au blé. Beaucoup de gens qui ont une sensibilité au blé peuvent bien digérer d’autres formes anciennes de blé (comme l’épeautre et l’einkorn) tandis que d’autres ont également des difficultés avec l’épeautre et l’einkorn. Si vous avez ces sensibilités vous devriez peut-être manger seulement une petite quantité de blé le jour du sabbat et des fêtes car il peut perturber les bactéries bénéfiques dans votre intestin, (ce qui comme nous le verrons peut causer toutes sortes de problèmes).

Un autre problème de la culture moderne du blé est que les agriculteurs ont commencé à pulvériser du glyphosate (Roundup) sur les cultures quelques jours avant la récolte, pour faire mûrir le blé uniformément. Roundup est un puissant cancérigène connu apparenté à l’agent Orange. Il a été signalé pour avoir de nombreux effets néfastes sur la santé humaine et animale. Pour cette raison, ce serait mieux de consommer du pain biologique ou naturel (sans produits chimiques).

Bio, Naturel, Frais, Local et De Saison

Je ne connais aucune personne rationnelle qui soutiennent que les aliments biologiques ne sont pas meilleurs pour vous et n’ont pas meilleur goût. Si vous avez accès à des aliments biologiques, et si vous pouvez vous le permettre, c’est clairement mieux pour vous.

Quand j’étais enfant, nous mettions des pesticides sur nos plantes, pour empêcher les insectes de les manger. Puis, lorsque nous avions vidé la boîte, nous avons vu qu’on disait non pas de la jeter, mais de l’emmener dans une installation spéciale de déchets dangereux qui se trouvait à trois villes de là. C’est alors que j’ai commencé à réaliser que si la boîte vide était toxique et qu’elle devait être éliminée d’une manière spéciale, il n’avait aucun sens de mettre la poudre directement sur notre nourriture, et dans notre sol. (Une alternative de santé est la terre diatomée de qualité alimentaire.)

Je sens une différence quand je mange bio et naturel, et quand je ne le fais pas. Seulement, je n’ai pas accès à la nourriture biologique où je vis maintenant (dans le sud du Chili), bien qu’ils cultivent beaucoup d’aliments biologiques pour l’exportation vers les États-Unis et l’Europe. La plupart des gens n’ont pas assez d’argent pour en acheter. De plus, je n’ai pas le temps de jardiner. J’ai un horaire très rempli pendant les sept jours de la semaine, donc j’ai besoin de trouver d’autres façons de rester en bonne santé. Heureusement, il y a d’autres moyens.

Une façon est de renoncer entièrement au sucre et à la malbouffe. Si vous mangez quelque chose dont l’Écriture ne parle pas comme nourriture (c.-à-d. sucre raffiné, bonbons, crème glacée, etc),arrêtez immédiatement. Débarrassez-vous en, et jetez-le. Le sucre raffiné est un poison toxique pour les reins et le foie, et il cause toutes sortes de problèmes au niveau de la santé de l’intestin et du système immunitaire.

Dans la médecine chinoise, ils appellent l’intestin le « deuxième cerveau », et la médecine occidentale moderne commence tout juste à reconnaître l’importance du microbiome, qui est la bactérie saine qui est censée vivre dans votre intestin. Chaque fois que vous mangez du sucre raffiné, vous jetez des bombes intestinales sur votre microbiome, vous pouvez causer de graves dommages à votre santé et à celle votre famille.

Qorintim Aleph (1 Corinthiens) 3:16-17
16 «Ne savez-vous pas que vous êtes le temple d’Élohim, et que l’Esprit d’Élohim habite en vous?
17 Si quelqu’un souille le temple d’Élohim, Elohim le détruira. Car le temple d’Elohim est saint et c’est ce que vous êtes.»

Shaul nous dit que nos corps sont le temple intermédiaire de l’Esprit. Apporteriez-vous des poisons dans le temple, pour les sacrifier aux prêtres ? Si ce n’est pas le cas, alors vous ne devriez pas non plus mettre des poisons dans votre corps (car Elohim le détruira). Cela doit être pris à 100% au sérieux en ces temps de la fin.

Il est également connu que la consommation de nourriture fraîche, locale, et saisonnière est encore plus importante que la nourriture biologique. Évidemment, si vous pouvez manger à la fois biologique et frais, local, et de saison, c’est mieux encore ; mais si vous ne pouvez pas trouver du bio, ou ne peut pas vous le permettre, essayez au moins de manger ce qui est frais, local, et de saison. Cela signifie manger ce qui pousse dans votre région, que cela provienne de votre jardin, des marchés agricoles, ou même du magasin. Les produits directement des marchés fermiers ont souvent moins de pesticides que les grandes entreprises commerciales. Cela vaut la peine de demander les agriculteurs.

J’ai lu une fois une étude où la plupart des agriculteurs commerciaux interrogés disaient qu’ils ne mangeraient pas de leurs propres cultures.

Maintien de votre microbiome intestinal

Dans la médecine chinoise, l’Ayurveda indien, la médecine grecque antique, et toutes les autres formes de médecine naturelle que je connais, il y a un consensus que la santé de l’intestin est primordiale. Il ya un dicton commun à tous ces systèmes médicaux, qui est que «Toute la santé ou la maladie commence et se termine dans l’estomac.» Cela signifie que si vous prenez bien soin de la santé de votre estomac, avec le temps le reste de votre corps sera probablement aussi en bonne santé, mais si vous ne prenez pas bien soin de votre estomac, avec le temps votre corps sera probablement malade.

Le microbiome intestinal moyen se compose d’environ 100 billions de microbes bactériens symbiotiques bénéfiques vivants qui aident notre digestion alimentaire, l’absorption des nutriments, la santé mentale et la fonction immunitaire. Lorsque nous prenons soin de peupler notre estomac avec ces organismes bénéfiques, notre digestion, notre cerveau, et notre corps fonctionnent correctement. Nous avons aussi un système immunitaire beaucoup plus fort, et nous nous sentons mieux.

Nous avons déjà parlé de manger un régime essentiellement à base de plantes, et d’éviter le sucre et les pesticides autant que possible. Une autre chose que nous pouvons faire pour aider notre microbiome intestinal est de manger des aliments probiotiques et prébiotiques. Les capsules probiotiques sont bonnes, mais les aliments probiotiques vivants sont meilleurs. Des exemples d’aliments probiotiques vivants sont les yaourts frais (sans sucres), les kéfirs vivants, la choucroute vivante, les cornichons vivants et les aliments fermentés (comme les légumes marinés et le kimchi). Les olives vivantes sont également bonnes. Tous ces aliments contiennent les bons types de microbes bénéfiques qui nous aident à décomposer et absorber les aliments de la bonne façon.

Les aliments prébiotiques travaillent avec les probiotiques. Ce sont essentiellement des aliments contenant beaucoup de fibres, dont l’avoine, les haricots, les pommes, les asperges, les épinards, les oignons, les poireaux, l’ail, etc. Leurs fibres solubles alimentent efficacement les bons microbes probiotiques, et aident également à guérir d’éventuels dommages aux parois de l’estomac.

Allium et aliments épicés

Non seulement les oignons, les poireaux, l’ail, les échalotes et la ciboulette, etc., tous des prébiotiques, sont également membres de la famille allium. Les aliments contenant de l’allium sont très épicés, et ils nous donnent envie de respirer. Comme nous le verrons dans la section sur les facteurs mentaux et spirituels, cela est d’une extrême importance dans la résistance immunitaire, en particulier face aux fléaux et à la peste.

Facteurs mentaux et spirituels

Une fois, un médecin m’a parlé de ses expériences avec l’immunité. Il a dit : « Quand j’ai commencé la médecine, j’avais mon propre cabinet de médecin généraliste. Vous avez traité toutes sortes de personnes avec toutes sortes de maladies. Les enfants toussaient directement dans votre visage. Mon système immunitaire était à l’épreuve des balles, juste parce qu’il devait l’être. »

Tu as compris ça ? Il disait que son système immunitaire était sous le contrôle de sa volonté humaine. Il a décidé qu’il ne pouvait pas se permettre de tomber malade, alors il ne l’a pas fait. Et d’après mon expérience, ça marche aussi comme ça. Autrement dit, notre santé physique dépend beaucoup de notre état mental, émotionnel et spirituel.

Respiration, maladie et rhume

Avec l’étude de la médecine naturelle, j’ai appris au fil des ans à prêter beaucoup plus d’attention à mon état intérieur, et dans mon expérience, à chaque fois que j’ai attrapé un rhume, c’était parce que je me sentais triste ou mal intérieurement à cause de quelque chose. Chaque fois que je me sentais découragé ou désespéré, j’ai attrapé un rhume. Il avait moins à voir avec un refroidissement ou un virus de la grippe qu’avec mon état intérieur. C’est-à-dire, quand mon attitude a faiblie, mon système immunitaire l’a fait aussi.

Mon expérience est aussi que chaque fois que je suis tombé malade, c’est parce que Yahvé essayait d’attirer mon attention. Il essayait d’attirer mon attention sur certaines questions, mais je ne m’arrêtais pas et n’écoutais pas. Pourtant, puisque Yahvé ne se bat pas avec l’homme, je dois m’aliter. Puis quand j’ai finalement appris la leçon qu’il voulait me montrer, je commençais à aller bien. C’est une bonne nouvelle, parce que plus je me rapproche de Yahvé, et plus je fais attention à Lui, et j’entends ce qu’il a à dire, moins j’attrape un rhume, ou je tombe malade.

Shemote (Exode) 15:26
26 Il dit: «Si tu écoutes attentivement la voix de Yahvé, ton Elohim, si tu fais ce qui est droit à ses yeux, si tu prêtes l’oreille à ses commandements, et si tu observes toutes ses lois, je ne te frapperai d’aucune des maladies dont j’ai frappé les Egyptiens, car je suis Yahvé qui te guérit.»

Yahvé n’est pas un Elohim moyen. C’est plutôt un Père aimant. Il ne veut pas punir les fils des hommes pour leur désobéissance. Au contraire, Il veut seulement qu’ils se retournent vers Lui, et lui obéissent. Et si nous faisons cela, alors il n’a pas besoin de nous laisser tomber malade. Ce n’est que lorsque nous ne nous arrêtons pas et ne l’écoutons pas qu’Il permet que nous tombions malade (alors nous nous arrêterons et écouterons).

La Respiration spirituellement consciente est la clé

La respiration spirituellement consciente est la clé d’une bonne santé physique et spirituelle. Qu’entendons-nous par là?

Dans nos études, nous montrons comment le mot hébreu pour l’Esprit est le même que le mot pour le souffle (ruach). Et dans nos études sur le Nom de Yahvé, j’explique comment le nom divin représente probablement le son que nous faisons quand nous respirons. Quand on inspire, on dirait «Yah…», et quand on expire, on dirait «Weh…» Alternativement, quand nous inspirons cela peut résonner comme «Yeh…», et quand nous expirons, cela peut résonner comme «Shua …» Ce n’est pas par hasard. Il y a un grand symbolisme ici.

Tout au long de notre journée, nous devrions toujours nous concentrer intérieurement sur Yahvé-Yeshua. Si jamais nous perdons cette concentration sur Lui, la connexion est rompue, et nous somme coupés du cep. Quand cela arrive, rien de bon ne peut arriver. Pour que quelque chose de bon se produise, nous devons maintenir cette concentration, et cette connexion.

Yochanan (Jean) 15:4-7
4 «Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez pas non plus, si vous ne demeurez en moi.
5 Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi, et en qui je demeure porte beaucoup de fruits; car sans moi, vous ne pouvez rien faire.
6 Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors comme le sarment, et il sèche; puis on le ramasse, on le jette au feu, et il brûle.
7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.»

D’après mon expérience, quand je respire et que je reste concentré sur Yahvé-Yeshua, je ne tombe pas malade, et je n’attrape pas le rhume. Ce n’est que lorsque je fais attention à autre chose que Lui que je deviens triste (et attrape un refroidissement), ou je n’écoute pas ce qu’il dit parce que je suis concentré sur autre chose (et donc Il doit me mettre au lit malade). Mais tant que je reste concentré sur Lui, et fais ce qu’il dit, Il n’a pas besoin de mettre l’une des maladies des Egyptiens sur moi, pour attirer mon attention (parce qu’il l’a déjà). Et d’après ce que j’ai vu, la clé est de respirer, de rester concentré sur Lui et de valoriser ma relation avec Lui, c’est ce qui se passe littéralement.

Romim (Romains) 8:18
18 «J’estime que les souffrances du temps ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous.»

Il est facile de se plaindre parce que nous n’avons que la manne à manger. Elle nous fortifie, mais elle a peu de goût. Nous pourrions avoir une nourriture plus délicieuse si nous cessons de suivre Yahvé et retournons en Egypte (Yahvé interdis!). Et si nous n’apprécions pas notre relation avec Lui plus que les choses du monde, nous pourrions le faire (Yahvé interdis!). Seulement, cela signifierait perdre notre relation avec Lui, et cela n’en vaut pas la peine.

Il est facile de se concentrer sur les afflictions du chemin étroit et pénible. Il est facile de se déprimer parce que nous avons des membres de la famille qui sont perdus, ou parce que nous avons dû renoncer à ce que nous voulions pour suivre Yahvé. Seulement, si nous prenons une grande balance, et mettons Yahvé sur un côté de l’échelle, et mettons tout ce que nous voulons dans la vie de l’autre côté de la balance, l’échelle sera toujours en faveur de Yahvé, parce que rien n’est si précieux que notre relation avec Lui. Pourtant, il peut être facile d’oublier cela, à cause de nos convoitises et.de nos désirs.

Yochanan Aleph (1 Jean) 2:16
16 «Car tout ce qui est dans le monde — la convoitise de la chair, la convoitise des yeux et la fierté de la vie — n’est pas du Père, mais du monde.»

Je n’attrape plus un rhume ou je ne tombe plus malade très souvent, mais quand je le fais, je me demande toujours ce que Yahvé veut me montrer. Et inévitablement, je réalise que je suis toujours à la poursuite de quelque chose. Il y a toujours quelque chose qui plairait à ma chair, ou à mes yeux, ou qui m’aiderait à me sentir bien dans ma peau. Habituellement, ces choses semblent aussi nobles, comme quand je suis préoccupé pour aider quelqu’un à se repentir, et à parvenir à la connaissance de la vérité. Seulement, je dois réaliser, que cela ne dépend pas de moi qui vient à la repentance, –c’est son choix. Si j’essaie de prendre cela sur moi-même, alors j’ai effectivement mis une idole devant Son visage, –et puis je dois me repentir. Et dès que je me repens, je commence à guérir, parce qu’il n’y a plus rien qui me sépare de l’amour d’Élohim.

Romim (Romains) 8:35-39
35 «Qui nous séparera de l’amour de Yeshua? Sera-ce la tribulation, ou l’angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l’épée?
36 selon qu’il est écrit: « C’est à cause de toi qu’on nous met à mort tout le jour, Qu’on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie.
37 Mais dans toutes ces choses, nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés.
38 Car j’ai l’assurance que ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni les dominations, ni les choses présentes, ni les choses à venir,
39 ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature, ne pourra nous séparer de l’amour d’Élohim manifestée en Yeshua notre Elohim.»

Il n’y a rien qui peut nous séparer de l’amour d’Elohim. Seulement, nous devons nous assurer que nous n’apprécions rien de plus que l’amour d’Élohim (que rien ne nous sépare de Lui).

Ne vous faites pas d’illusions

En hébreu, le souffle est l’Esprit. Retenir votre souffle, c’est éteindre l’Esprit. Ne faites pas ça. (Jamais.)

Thessaloniquim Aleph (1Thessaloniens) 5:19
19 «N’éteignez pas l’Esprit.»

Quand nous voulons quelque chose, nous devenons tendus. Et quand on est tendu, on arrête de respirer. Et quand nous cessons de respirer, nous éteignons l’Esprit. Cela nous sépare du Messie Yeshua Yahvé. Alors ne faites pas cela. C’est une question de discipline.

Cette discipline ne nécessite pas beaucoup d’intelligence. C’est quelque chose que quiconque est discipliné peut faire. Seulement, il faut beaucoup de discipline pour le faire, cela exige en général de chasser des démons, des esprits impurs, et des désirs impurs de nous-mêmes. Nous devons porter une attention critique stricte à nous-mêmes pour remarquer ce qui doit être expulsé. Mais si vous vous trouvez malade, nerveux, anxieux, ou avec une respiration tendue, demandez-vous ce qui vous inquiète. Et puis demandez-vous si cela éloigne votre attention intérieure d’Elohim. Si c’est le cas, mettez Elohim d’un côté de la balance, puis mettez cette préoccupation de l’autre côté. Alors vous saurez de quoi Elohim veut que vous vous débarrassiez.

Si nous le faisons fidèlement, nous constaterons que cela nous soulage d’un grand nombre de soucis ou les fait disparaître.

Inquiétudes et l’estomac, et l’immunité

En médecine chinoise, l’inquiétude est liée à l’estomac. Quand nous nous faisons du souci, cela endommage notre estomac, notre digestion, et notre système immunitaire. C’est précisément parce que cela nuit à notre capacité de nous concentrer sur Yahvé Elohim. Une fois de plus, lorsque nous identifions de quoi nous nous inquiétons ou ce qui nous préoccupe, nous devons le mettre d’un côté de la balance, puis mettre notre salut éternel dans le Messie Yeshua de l’autre côté de la balance, et choisir ce qui est le plus important pour nous.

C’est une rude discipline, mais quand nous disons que nous sommes morts à notre chair, et que nous sommes plongés dans la mort de Yeshua, nous disons que rien de cette vie ne nous importe plus. C’est alors qu’Elohim nous béni avec une bonne santé, parce qu’il n’y a plus rien qui nous sépare de Lui.

La Vie est dans le Sang

Quand nous voulons quelque chose, notre corps devient tendu. Quand notre corps est tendu, nos muscles se contractent, et ça chasse le sang. S’ils se détendent, le sang neuf peut couler dans les muscles, l’oxygène est livré, et tout va bien.

Cependant, si nous restons tendus (peut-être à cause de quelque chose que nous voulons, ou à cause d’un problème émotionnel), alors nos tissus ne se détendent pas. Le sang neuf ne peut pas s’écouler dans les tissus, et les tissus peuvent mourir, parce qu’ils ne peuvent pas recevoir l’oxygène qui donne la vie qui est dans le sang. C’est pourquoi on dit que la vie est dans le sang.

Vayiqra (Lévitique) 17:11
11 «Car la vie de la chair est dans le sang. Je vous l’ai donné sur l’autel afin qu’il serve d’expiation pour vos âmes, car c’est par la vie que le sang fait l’expiation.»

Quand nous faisons confiance à Yahvé, nous ne sommes ni tendus, ni nerveux, ni anxieux. Quoi qu’il arrive, nous sommes confiants, Il a le dernier mot et que quoi qu’il arrive, c’est sa volonté. Lorsque nous avons ce genre de foi, nous pouvons respirer facilement, et notre corps est détendu. Le sang circule librement, et nos tissus sont bien oxygénés.

Cela aide également à manger des aliments épicés, tels que ceux de la famille Allium (oignons, ail, poireaux, etc.).

Huiles essentielles et la peste

Si vous avez des difficultés à respirer ou à rester détendu, ou si vous êtes exposé à des virus forts, les huiles essentielles peuvent parfois aider. Celles qui aident peuvent différer d’une personne à l’autre, mais elles ont certainement des effets médicaux puissants.

L’odeur de la chair humaine en décomposition est l’une des plus putrides de toutes les odeurs, et ce genre de distraction peut nous faire craindre la mort. Une telle peur est le contraire de l’amour d’Elohim, et elle nous sépare d’Elohim (détruisant notre système immunitaire). L’essentiel est notre foi, et si votre foi est assez forte, vous n’avez pas besoin des huiles essentielles (mais les huiles essentielles peuvent parfois aider).

Pendant le temps de la peste noire au Moyen Âge, les voleurs de tombes ont infâmement utilisé des combinaisons d’herbes fortes pour couvrir la puanteur de la chair humaine en décomposition afin qu’ils puissent piller les tombes, et ne pas attraper la peste. Il existe plusieurs variantes de cette formule, mais la plupart comprennent le clou de girofle, le citron, la cannelle, l’eucalyptus, le romarin, et d’autres huiles puissantes et épicées qui aident à respirer plus profondément. Vous pouvez acheter ces huiles avec des noms tels que Bouclier de Santé, Combattant de Germes, etc. Mettez d’abord un peu d’huile de noix de coco sur votre peau, car c’est très puissant, et peut irriter votre peau.

Pour un grand lot (que ce soit pour l’arôme ou peut-être comme un désinfectant naturel pour les mains), vous pouvez utiliser la formule suivante:
1 tasse de jojoba ou d’huile d’amande
2 c. à thé d’eucalyptus
2 c. à thé de romarin
1-3/4 c. à thé de cannelle
1 c. à thé de citron
1 c. à thé de clou de girofle
1/2 c. à thé de lavande
1/2 c. à thé d’arbre à thé
1 c. à thé de myrrhe

Il y a d’autres formules. L’essentiel n’est pas les huiles. L’essentiel est de continuer à respirer, et de maintenir votre connexion avec Yahvé-Yeshua. Toute formule d’huile qui vous aide à le faire est la formule dont vous avez besoin.

Problèmes Spécifiques au Coronavirus

Au moment d’écrire ces lignes, le monde est en train de subir ce qu’on appelle la pandémie du coronavirus. Ceci et une guerre nucléaire peuvent être la combinaison qui est utilisée pour inaugurer le Nouvel Ordre Mondial. En outre, il y a aussi l’Agenda 2030, qui est le plan des illuministes visant à réduire la population de la terre de 94 % au cours des 10 à 30 prochaines années. Ce n’est pas un hasard, lorsque nous lisons les fléaux énumérés dans le livre de l’Apocalypse, nous voyons au moins une réduction de 2/3 de la population humaine (peut-être plus) au cours des 30 prochaines années, de sorte qu’il y aura sans aucun doute plus de pestes et de fléaux (parce que l’Écriture le dit). Donc, aussi désagréable que cela puisse être d’y penser, avoir des huiles essentielles à portée de main pour faire face à l’odeur des cadavres sera probablement un avantage. Assurez-vous de stocker vos bouteilles dans un endroit sombre frais, loin de la lumière directe du soleil.

Et en ce qui concerne le coronavirus Covide 19, il a été signalé que presque toutes les victimes de coronavirus avaient des niveaux très faibles de zinc dans leur corps. Apparemment, la carence en zinc rend sensible au coronavirus.

Certains aliments contiennent plus de zinc que d’autres. Les aliments propres avec du zinc comprennent le bœuf, les haricots, la viande de poulet foncé, les graines de citrouille, le yaourt, les noix de cajou, le fromage, les flocons d’avoine et les amandes. Apparemment, si vous maintenez votre apport en zinc, vous êtes moins sensible au coronavirus.
En outre, si vous arrivez à attraper le coronavirus, il est dit que l’hydroxychloroquine (HCL) peut aider à transporter le zinc vers les cellules touchées. L’hydroxychloroquine est un agent antipaludique, et apparemment les pays qui l’utilisent comme prophylactique contre le paludisme (comme l’Ouganda) ont également une très faible incidence de coronavirus. La quercitine est une alternative naturelle, et transporte également le zinc vers les cellules.

D’autres chercheurs comme Andreas Kalcker nous disent que le dioxyde de chlore (NaClo2) peut guérir les problèmes de coronavirus. Nous n’avons pas eu le temps de faire des recherches à ce sujet, mais nous le transmettons pour votre information et le remettons à vos prières.

Conclusion

Si vous ne prenez qu’une chose de cet article, rappelez-vous que le maintien de votre connexion avec Yahvé-Yeshua est primordiale.

Si vous prenez deux choses de cet article, rappelez-vous que c’est votre respiration consciente, même face aux défis qui vous aide à maintenir votre connexion avec Yahvé-Yeshua.
Si vous prenez trois choses de cet article, rappelez-vous que la respiration consciente est une discipline, et une compétence qui peut être apprise. Tout ce que vous avez à faire est de penser à l’appliquer, et lorsque vous êtes confrontés de choisir entre ce que vous voulez, et entre votre connexion avec Yahvé, choisissez Yahvé (à chaque fois).
Si vous prenez quatre choses de cet article, rappelez-vous que Yahvé se charge entièrement et complètement de tout, Il peut nous sauver de la fournaise ardente et de la tanière du lion. Mais avant qu’il ne fasse cela, nous devrions toujours rester avec Lui.

Yochanan (John) 15:4-7
4 «Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez pas non plus, si vous ne demeurez en moi.
5 Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi, et en qui je demeure porte beaucoup de fruits; car sans moi, vous ne pouvez rien faire.
6 Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors comme le sarment, et il sèche; puis on le ramasse, on le jette au feu, et il brûle.
7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.»

Pour rester avec l’Esprit de Yahvé-Yeshua, nous ne devons pas éteindre l’Esprit. Nous devons continuer à respirer en tout temps.

Thessaloniquim Aleph (1Thessaloniens) 5:19
19 «N’éteignez pas l’Esprit.»

Parce que Yahvé nous aime, Il nous montrera beaucoup de choses qui nous empêchent de lui être fidèles. Nous devons le placer au-dessus des choses que nous désirons dans le monde, et c’est tout.

If these works have been a help to you and your walk with our Messiah, Yeshua, please consider donating. Give