Chapter 8:

Disposition de Synagogue D’hier et D’aujourd’hui

This post is also available in: English Español Deutsch Indonesia српски Nederlands Português

« Il s’agit d’une traduction automatique. Si vous souhaitez nous aider à la corriger, vous pouvez envoyer un email à contact@nazareneisrael.org. »

Avant de parler des services que vous détenons, nous devons d’abord parler de l’aménagement physique de votre synagogue. Que vous le réalisiez ou non, la disposition physique peut avoir un impact considérable sur la nature et la qualité de vos services.

Fonction de suivi du formulaire : la fonction dicte la forme

Il y a un vieil adage selon lequelle « La forme suit la fonction ». Le corollaire à cela est que la fonction dicte la forme; et comme nous le verrons, la forme de la synagogue et sa fonction ont changé après la destruction du Second Temple.

Points Communs

Bien que chaque synagogue soit unique, presque toutes les synagogues partagent certains éléments en commun. Par exemple, la plupart des synagogues sont situées près d’une source ou d’un autre plan d’eau (comme une rivière ou un lac), pour se baigner et s’immerser rituellement (« baptême »). Ça doit être de l’eau propre et fraîche. L’eau salée (comme dans les mers mortes ou méditerranéennes) n’est pas admissible, et l’eau des marais non plus. Au contraire, il doit être propre, l’eau douce qui non seulement nettoie, mais est également capable de soutenir la vie (c.-à-d. l’eau vive). (Certains croient qu’une piscine fonctionnera aussi longtemps que l’eau est propre, et nous en parlerons dans la section sur l’immersion.)

Une autre chose pratiquement toutes les synagogues ont en commun est une certaine forme de niche de la Torah ou sanctuaire de la Torah, où l’arche de la Torah est conservé. L’arche de la Torah est essentiellement une armoire décorée dans laquelle les rouleaux de la Torah sont stockés. Il ya aussi généralement un bimah, qui est une table sur laquelle les rouleaux de la Torah sont placés pendant qu’ils sont lus. Cependant, il existe des différences majeures entre la conception des batei knessets anciens et modernes et leur fonctionnement. Vous devez comprendre quels changements ont eu lieu et pourquoi, parce qu’il fera une grande différence pour vous et votre congrégation.

Avant la Destruction du Deuxième Temple

Le Deuxième Temple a accueilli des sacrifices rituels, des prières, des chants, des cérémonies de bar mitzvah, et plus encore. Cependant, alors que le Deuxième Temple se tenait encore, les synagogues ne ressentaient pas le besoin d’accueillir des cérémonies bien scénarisées, parce qu’elles n’essayaient pas de remplacer le temple. Ils se sont plutôt concentrés principalement sur l’étude et l’apprentissage, ainsi que sur le lieu de rassemblement local. Toute fonction liée à la Torah pouvait être tenue dans les synagogues, mais elles étaient principalement orientées vers l’étude, l’apprentissage et les prières qui venaient du cœur. C’était le genre de synagogue que Yeshua aimait y assister.

Les archéologues nous disent qu’avant la destruction du Deuxième Temple, la plupart des synagogues avaient une disposition physique très différente de celle des synagogues aujourd’hui. La plupart des synagogues de la deuxième période du Temple avaient des bancs sur les quatre murs. Par conséquent, lorsqu’un membre de la communauté s’est levé pour prendre la parole, il s’est tenu au centre de la salle. Bien qu’il y ait un chef de synagogue, il y avait aussi une ambiance participative inclusive « club-like » qui ne se trouve normalement pas dans les synagogues modernes. Plutôt que d’être conduits d’un côté de la salle (comme dans une synagogue moderne), les dirigeants ont conduit du centre de la salle.

Une synagogue de la deuxième période du Temple était un lieu pour les fidèles de se réunir et de partager des psaumes, des enseignements, des langues, des révélations et des interprétations d’une manière ordonnée.

Qorintim Aleph (1 Corinthiens) 14:26
26 Comment se fait-il alors, mes frères? Chaque fois que vous vous réunissez, chacun de vous a un psaume, a un enseignement, a une langue, a une révélation, a une interprétation. Que toutes choses soient faites pour l’edification.

Les anciens devraient prévoir du temps non seulement pour la partie de la Torah et tous les enseignements que vous pourriez avoir, mais aussi le temps pour le peuple de présenter les choses qu’Élohim partage avec eux à travers Son Esprit. Bien sûr, vous voudrez les projeter (et les langues ne sont pas partagées à moins qu’un véritable interprète soit présent, 1 Corinthiens 14:28), mais il est important de prendre du temps pour eux, car le but est de s’aider et de s’encourager les uns les autres, et d’élever la prochaine génération de dirigeants d’Israël.

Mishle (Proverbes) 22:6
6 Entraînez un enfant comme il le devrait,
Et quand il sera vieux, il ne s’en écartera pas.

Après la destruction du Deuxième Temple

De grands changements ont eu lieu dans le service de synagogue après la destruction du Deuxième Temple. Comme il n’y avait plus de temple, les rabbins adaptaient les rituels du temple, le chant et les prières à la synagogue. Après cela, ce n’était plus un environnement participatif d’apprentissage, d’étude et de prière dirigé par un leader du milieu. Maintenant, les bâtiments ont été construits avec un mur face à Jérusalem, et la niche de la Torah ou sanctuaire de la Torah a été placé sur ce mur, souvent aussi avec une plate-forme surélevée. Les sièges étaient maintenant soit un demi-cercle de sièges, soit des rangées de sièges, de sorte que le rabbin ou le chef de synagogue dirigeait le service depuis la plate-forme surélevée du mur le plus proche de Jérusalem.

Comme nous l’avons vu dans les chapitres précédents, la nature des prières a changé après la destruction du Deuxième Temple. Maintenant, plutôt que le chef d’adoration priant de son cœur, les paroles des prières sont devenues fixes. Les synagogues ont également commencé à être beaucoup plus minutieusement décorées, et les services eux-mêmes sont devenus plus scénarisés. Alors que les gens pourraient chanter le long ou dire «amein» aux prières de la pourriture, il est devenu moins un centre d’étude et de culte, et plus d’une performance de chanter-le long, et un spectacle. Il n’y avait plus le même genre de spontanéité qu’à l’époque de Yeshua. Sauf si vous voulez spécifiquement un service évangélique (ce que certains font), c’est précisément le genre de service que vous voulez éviter.

À Propos de Moshe’s (Moses’) Siège

Bien qu’il y ait eu des rabbins depuis l’exil babylonien, les rabbins n’ont commencé à dominer le judaïsme qu’après que Juda HaNasi ait expurgé la Mishna vers 200-220 EC. Avant cela, la direction des synagogues était un mélange. Alors que certaines synagogues étaient dirigées par des anciens ou des dirigeants, d’autres étaient dirigées par des scribes ou des rabbins.

À l’époque de Yeshua, quelques scribes et pharisiens étaient assis dans un siège spécial pour lire les rouleaux de la Torah. Cela s’appelait le Siège de Moshe (Moïse). Yeshua a dit que lorsque les scribes et les pharisiens étaient assis dans le siège de Moshe, nous devrions faire ce qu’ils ont dit (parce qu’ils lisaient de la Torah). Cependant, Il a également dit que nous ne devrions pas suivre leurs exemples, parce que bien qu’ils lisent de la Torah, ils n’ont pas fait ce qu’il a dit (et ils n’ont toujours pas).

Mattityahu (Matthieu) 23:1-3
1 Alors Yeshua parla aux multitudes et à ses disciples,
2 disant: «Les scribes et les pharisiens assis dans le siège de Moshe.
3 Par conséquent, tout ce qu’ils vous disent d’observer, qui observent et font, mais ne le font pas selon leurs œuvres; car ils disent, et ne font pas.

Les archéologues ont trouvé un «siège de Moshe» en pierre dans une synagogue du troisième siècle (post-destruction) à Chorazin. Le siège était situé près du mur qui était le plus proche de Jérusalem, ce qui indique que les services ont été conduits du côté de la salle la plus proche de Jérusalem, plutôt que du centre. Il est donc intéressant de noter que Yeshua avait dit que ceux de Chorazin devaient se repentir.

Mattityahu (Matthieu) 11:20-22
20 Puis Il commença à réprimander les villes dans lesquelles la plupart de ses œuvres puissantes avaient été faites, parce qu’elles ne se repentaient pas :
21 «Malheur à toi, Chrazin! Malheur à toi, Bethsaida ! Car si les œuvres puissantes qui ont été faites en vous avaient été faites à Tyr et Sidon, ils se seraient repentis il y a longtemps dans le sac et les cendres.
22 Mais je vous le dis, ce sera plus tolérable pour Tyr et Sidon au jour du jugement que pour vous.

L’image est celle d’un mauvais leadership dans la synagogue de Chrazin, avec les scribes et les pharisiens assis dans un siège physique de Moshe, et la lecture aux gens de la Torah, mais ensuite en gardant leurs propres coutumes et traditions (tout comme les rabbins font aujourd’hui).

Adaptation pour l’Ére Électronique

Bien que nous ne s sachions pas avec certitude, il semble que Yeshua préféré le style de la période du Deuxième Temple de service synagogue, où les dirigeants ont parlé du centre de la salle (plutôt que de prêcher à partir d’un mur). Cela semble ironique, car à l’ère électronique d’aujourd’hui, il y a un besoin de projecteurs, d’écrans et d’appareils photo, et ceux-ci ne fonctionnent généralement pas au milieu de la pièce. L’électronique dicte une disposition moderne, avec des sièges semi-circulaires ou des rangées de chaises. Cela est particulièrement vrai si vous voulez diriger un service de style évangélique. Cependant, si vous avez la capacité d’enseigner depuis le centre de la salle, c’est mieux, car cela amène les gens à se faire face, et cela tend à générer une impression plus participative.

Ce que vous voulez, ce n’est pas qu’un groupe de personnes affluent vers un amphithéâtre de style romain, écoutent une belle performance raffinée, déjeunent, puis rentrent chez eux. Vous voulez plutôt la participation. La répétition c’est bien, mais vous voulez un endroit où les gens peuvent se réunir et partager, s’encourager les uns les autres jour après jour, et s’entraider pour apprendre à marcher à la manière d’Elohim. Tant que vous pouvez le faire, la disposition du bâtiment est secondaire.

Questions relatives à la ségrégation entre les sexes

Le judaïsme rabbinique sépare traditionnellement les hommes et les femmes dans les synagogues en fonction de la ségrégation des sexes implicite dans Zacharie 12:10-14. Dans ce passage, les hommes pleurent en dehors de leurs femmes. Le judaïsme rabbinique dit que si les sexes doivent être séparés pendant le deuil, alors la ségrégation est également appropriée dans les moments heureux. (Note: verset 10 parle de Yeshua.)

Zacharie 12:10-14
10 « t je verserai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem l’Esprit de grâce et de supplication ; alors ils regarderont sur Moi [Yahweh-Yeshua] qu’ils ont percé. Oui, ils pleureront pour Lui [Yeshua] comme on pleure pour son fils unique, et pleurer pour Lui comme on pleure pour un premier-né.
11 Ce jour-là, il y aura un grand deuil à Jérusalem, comme le deuil à Hadad Rimmon dans la plaine de Megiddo.
12 Et la terre pleurera, chaque famille en elle-même : la famille de la maison de David par elle-même, et leurs épouses par elles-mêmes ; la famille de la maison de Nathan par elle-même, et leurs épouses par eux-mêmes;
13 la famille de la maison de Lévi par elle-même, et leurs épouses par eux-mêmes; la famille de Shimei par elle-même, et leurs épouses par eux-mêmes;
14 toutes les familles qui restent, chaque famille en elle-même, et leurs épouses par elles-mêmes.

Sur la base de ces passages et d’autres, les rabbins ont mis au point un ensemble de lois qui appellent à la ségrégation des sexes dans la synagogue, et un mur de séparation entre eux. Cependant, alors que nous convenons qu’un certain degré de ségrégation entre les sexes est correct, nous arrivons à des conclusions différentes quant à ce à quoi cela devrait ressembler.

Les lois de Yahvé concernant la pureté rituelle

La Torah parle de beaucoup de choses qui peuvent nous rendre rituellement impurs. Bien que l’impureté rituelle ne soit pas un péché, il est pécheur de ne pas tenir compte des lois de Yahvé, ou de ne pas les prendre au sérieux. Pour cette raison, nous devons accorder une attention particulière à ces lois, comme Yahvé nous les a données pour notre propre bien.

Lévitique 15:16-18 nous dit que si un homme a une décharge de sperme, il doit laver tout son corps dans l’eau, et il reste rituellement impur jusqu’au soir. En outre, s’il a une émission de sperme avec sa femme, ils sont tous deux rituellement impurs jusqu’au soir après qu’ils se baignent dans l’eau. Cela signifie qu’ils ne devraient pas entrer dans le temple ou le tabernacle jusque-là.

Vayiqra (Lévitique) 15: 16-18
16 « i un homme a une émission de sperme, alors il lavera tout son corps dans l’eau, et sera impur jusqu’au soir.
17 Et tout vêtement et tout cuir sur lesquels il y a du sperme, il sera lavé à l’eau et impur jusqu’au soir.
18 En outre, lorsqu’une femme ment avec un homme, et qu’il y a une émission de sperme, elle se baignera dans l’eau et sera impure jusqu’au soir.

En outre, Lévitique 15:19-33 nous dit qu’une femme est rituellement impure pendant son temps de nettoyage mensuel.

Vayiqra (Lévitique) 15:19-23
19 « i une femme a une décharge, et que la décharge de son corps est du sang, elle doit être mise à part sept jours; et celui qui la touchera sera impur jusqu’à ce soir.
20 Tout ce sur quoi elle se couchera pendant son impureté sera impur; tout ce sur quoi elle sera assise sera impur.
21 Quiconque touchera son lit lavera ses vêtements, se baignera dans l’eau, et sera impur jusqu’au soir.
22 Quiconque touchera un objet sur lequel elle s’est assise lavera ses vêtements, se baignera dans l’eau, et sera impur jusqu’au soir.
23 S’il y a quelque chose sur son lit ou sur quoi que ce soit sur lequel elle est assise, quand il le touchera, il sera impur jusqu’au soir.

Nous donnons plus de détails dans  » À propos de la propreté rituelle  » (dans Études des Écritures nazaréennes, Volume 1 ), mais une telle impureté rituelle n’est pas résolue par les douches et les produits d’hygiène féminine modernes, car non seulement la femme mais aussi tout ce qu’elle touche devient impur jusqu’au soir après son bain. Ensuite, remarquez que si le mari dort dans le même lit que sa femme et que son sang menstruel le touche, il est également impur pendant sept jours, et chaque lit sur lequel il s’allonge devient également impur.

Vayiqra (Lévitique) 15:24
24 Et si quelqu’un couche avec elle, de sorte que son impureté est sur lui, il sera impur sept jours; et tout lit sur lequel il se couchera sera impur.

Cependant, nous savons aussi que le verset 24 ne fait pas référence au mari ayant des relations conjugales avec sa femme, mais seulement à obtenir le sang menstruel de sa femme sur lui en raison de se coucher dans le même lit, parce que la peine pour avoir des relations conjugales pendant le temps de sa femme de nettoyage est que les deux d’entre eux doivent être coupés parmi les gens.

Vayiqra (Lévitique) 20:18
18 « n homme qui se trouve avec une femme menstruous et découvre sa nudité, il a mis à nu son flux, et elle a exposé le flux de son sang; ainsi, tous les deux seront coupés parmi leur peuple.

Cela nous montre à quel point Yahvé prend au sérieux les questions de pureté rituelle. Il nous dit aussi que la raison de ces commandements est de nous séparer de notre impureté, afin que nous ne mourions pas dans notre impureté pour salir son temple ou son tabernacle.

Vayiqra (Lévitique) 15:31
31 «Ainsi, vous séparerez les enfants d’Israel de leur impureté, de peur qu’ils ne meurent dans leur impureté quand ils souillent Mon tabernacle qui est parmi eux. »

Obéissance aux Préceptes de Yahvé

Donc, pour toucher à certains points fins encore importants, alors que la synagogue n’est pas un tabernacle lévitique, il est néanmoins un type de tabernacle de David, et un type de sanctuaire. De toute évidence, nous ne devrions jamais souiller un tabernacle ou un sanctuaire appartenant à Yahvé. En fait, on peut soutenir que nous ne devrions pas être rituellement impurs pour un moment désigné, que nous soyons dans le temple ou le tabernacle ou non. Par exemple, considérez qu’au moment de la remise de la Torah au Mont Sinaï, Yahvé a dit aux hommes non seulement de se laver leurs vêtements, mais aussi de ne pas s’approcher de leurs épouses pendant trois jours.

Shemote (Exode) 19:14-15
14 Moshe descenda donc de la montagne au peuple et sanctifi le peuple, et ils lavèrent leurs vêtements.
15 Et il dit au peuple: « essez prêt pour le troisième jour; ne vous approchez pas de vos femmes.

De plus, le roi Shaul pensait (à tort) que la raison pour laquelle David n’était pas à la fête de la nouvelle lune était parce qu’il était rituellement impur.

Shemuel Aleph (1 Samuel) 20:24-26
24 Puis David s’est caché dans le champ. Et quand la Nouvelle Lune est venue, le roi s’assit pour manger la fête.
25 Maintenant, le roi s’assit sur son siège, comme à d’autres moments, sur un siège près du mur. Et Jonathan se leva, et Abner s’assit aux côtés de Shaul, mais la place de David était vide.
26 Néanmoins Shaul n’a rien dit ce jour-là, car il pensait: « uelque chose lui est arrivé; il est impur, sûrement il est impur.

Même si nous ne sommes pas techniquement sous l’ordre lévitique en ce moment (mais sous l’ordre melchisiéekien) la chose que nous devons nous rappeler est que les commandements qui traitent de la pureté rituelle sont des préceptes, Yahvé nous ordonne de garder ses préceptes avec diligence.

Tehillim (Psaumes) 119:4
4 Vous nous avez ordonné de garder vos préceptes avec diligence.

Quelques Principes Généraux

Dans le judaïsme, les maris et les épouses en âge de procréer dorment normalement dans des lits séparés pendant le temps de nettoyage mensuel de la femme. C’est exact pour les raisons que nous avons vu ci-dessus.

En outre, parce que les relations conjugales causent à la fois mari et femme d’être impur (en raison de l’émission de l’homme de sperme), les couples mariés ne devraient jamais avoir des relations conjugales sur un sabbat ou une fête. S’ils ont des relations intimes le jour de la préparation, ils devraient être sûrs de prendre une douche avant le coucher du soleil. On pourrait vouloir prolonger cela à trois jours avant la Pentecôte comme dans Exode 19:14-15, ci-dessus.

Cela met également en évidence une autre raison pour laquelle le sacerdoce devrait être masculin. Les hommes peuvent rester rituellement propres en s’abstenant des relations conjugales pendant qu’ils sont en service dans le temple ou le tabernacle, mais les femmes ne sont pas en mesure de contrôler leur temps de nettoyage mensuel. Par conséquent, si nous voulons obéir aux mêmes préceptes, alors il est également logique pour les hommes de diriger les services dans les synagogues.

No Mechitzah (Mur de division des sexes)

Il y a des zones grises, mais si nous leur appliquons les préceptes, ils s’éclaircissent.

Les synagogues ne sont pas le temple ou le tabernacle de Yahvé, et pourtant ils sont un type de tabernacle de David, et un type de sanctuaire. Nous ne devrions jamais faire quoi que ce soit qui apporterait l’impureté rituelle dans le tabernacle ou le sanctuaire de Yahvé. Pourtant, l’autre bord de l’épée est que les synagogues ne sont toujours pas le tabernacle ou le temple. Ils étaient à l’origine destinés à être des centres d’étude et d’apprentissage, et comme un lieu de rencontre pour les fidèles. Parce qu’ils n’étaient pas initialement destinés à remplacer le tabernacle ou le service du temple, ils n’avaient pas un mur de division de genre (ce que le judaïsme appelle un mechitzah). Puisque notre but est de recréer le genre de synagogues Yeshua aimé assister, et puisque les femmes ont été autorisés à participer aux synagogues de l’ère du Deuxième Temple, nous ne favorisons pas le mur de division du genre orthodoxe. Comme nous le verrons dans les chapitres ultérieurs, nous croyons que les couvre-chefs sont suffisants pour aider les sexes à rester concentrés sur Elohim.

Pour plus de détails, voir  » À propos de la propreté rituelle  » et  » Couvre-chefs dans les Écritures « , dans Études des Écritures nazaréennes, Volume 1 .

If these works have been a help to you and your walk with our Messiah, Yeshua, please consider donating. Give