Chapter 8:

La définition de la croyance selon Yéchoua

« Il s’agit d’une traduction automatique. Si vous souhaitez nous aider à la corriger, vous pouvez envoyer un email à contact@nazareneisrael.org. » 

Imaginez que nous sommes au premier siècle, et que vous êtes l’un des douze disciples. Vous avez volontiers donné votre vie en échange du privilège d’aider Yeshoua à faire avancer son royaume de toutes les manières possibles.

Environ 5 000 personnes sont venues voir Yeshua. Beaucoup d’entre eux ont probablement marché pendant des jours. Yeshoua a fait preuve de compassion en les guérissant et en les enseignant. Maintenant, il accomplit un miracle pour les nourrir tous. Parce qu’il te forme pour être prêtre en son absence, il te dit de servir au peuple le pain qu’il multiplie, et d’en ramasser tous les morceaux.

Yochanan (Jean) 6:1-13
1 Après cela, Yeshoua traversa la mer de Galilée, qui est la mer de Tibériade.
2 Alors une grande foule le suivit, parce qu’elle voyait les miracles qu’il faisait sur les malades.
3 Et Yeshoua monta sur la montagne, et là il s’assit avec ses disciples.
4 Or, la Pâque, fête des Juifs, était proche.
5 Alors Yeshoua leva les yeux, et voyant une grande foule s’approcher de lui, il dit à Philippe : « Où achèterons-nous du pain, pour que ceux-ci mangent ? »
6 Mais il a dit cela pour l’éprouver, car il savait lui-même ce qu’il allait faire.
7 Philippe lui répondit :  » Deux cents deniers de pain ne leur suffisent pas, que chacun en prenne un peu.  »
8 L’un de ses disciples, André, frère de Simon Pierre, lui dit ,
9 « Il y a ici un garçon qui a cinq pains d’orge et deux petits poissons, mais que représentent-ils parmi tant d’autres ? »
10 Alors Yéchoua dit : « Faites asseoir les gens. » Maintenant, il y avait beaucoup d’herbe à cet endroit. Les hommes s’assirent donc, au nombre de cinq mille environ.
11 Et Yéchoua prit les pains, et après avoir rendu grâces, il les distribua aux disciples, et les disciples à ceux qui étaient assis ; et de même des poissons, autant qu’ils en voulurent.
12 Lorsqu’ils furent rassasiés, il dit à ses disciples : « Ramassez les morceaux qui restent, afin que rien ne soit perdu. »
13 Ils les ramassèrent donc et remplirent douze paniers avec les fragments des cinq pains d’orge qui restaient à ceux qui avaient mangé.

Lorsque le peuple voit cela, il déclare que Yeshoua est vraiment le Prophète qui doit venir dans le monde (Deutéronome 18). Ils décident également de le prendre par la force et de le faire roi, afin qu’il puisse mener un soulèvement contre les Romains. Cependant, Yeshoua s’éloigne, car ce n’est pas le plan de son Père.

Yochanan (Jean) 6:14-15
14 Alors ces hommes, quand ils eurent vu le signe qu’avait fait Yeshua, dirent: « C’est vraiment le Prophète qui doit venir dans le monde. »
15 C’est pourquoi, lorsque Yeshoua comprit qu’ils allaient venir le prendre de force pour le faire roi, il retourna seul à la montagne.

Le soir, vous traversez la mer de Galilée avec les autres disciples. Le jour suivant, les croyants qui veulent forcer Yeshoua à être roi, traversent le lac à sa recherche. Ils sont très zélés, ayant marché pendant des jours pour le voir, puis ayant traversé la mer, nous appellerons donc ce groupe de croyants les zélotes. (En fait, les zélateurs de l’Alliance Renouvelée étaient un tel groupe qui voulait renverser les Romains par la force militaire).

Lorsque les zélotes rattrapent Yeshoua, il ne leur parle qu’en paraboles. Il leur dit qu’ils ne le cherchent pas parce qu’ils ont vu les signes, mais parce qu’ils ont mangé des pains et ont été rassasiés.

Yochanan (Jean) 6:24-26
24 Les gens virent donc que Yeshoua n’était pas là, ni ses disciples, et ils montèrent aussi dans des barques et vinrent à Capharnaüm, cherchant Yeshoua.
25 Et l’ayant trouvé de l’autre côté de la mer, ils lui dirent :  » Rabbi, quand es-tu venu ici ? « .
26 Yeshoua leur répondit :  » En vérité, en vérité, je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu les signes, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés. « 

Bien que les zélotes aient vu les signes que Yeshoua a fait, ils ne veulent pas donner leur vie et l’aider à faire avancer son royaume (comme vous le faites). Ils cherchent plutôt à l’ériger en roi terrestre (sur leur propre royaume terrestre) dans l’espoir qu’il renverse les Romains – peut-être pour qu’ils puissent tous vivre confortablement. Leur esprit n’est pas fixé sur les choses d’Elohim, mais seulement sur les choses des hommes ; c’est pourquoi Yeshoua leur parle en paraboles, leur disant de ne pas travailler pour la nourriture qui périt, mais pour la nourriture qui dure pour la vie éternelle.

Yochanan (Jean) 6:27
27 « Ne travaillez pas pour la nourriture qui périt, mais pour la nourriture qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l’homme vous donnera, parce qu’Elohim le Père a mis son sceau sur lui. »

Les zélotes réalisent que Yeshoua dit qu’ils travaillent les œuvres de l’homme, alors ils lui demandent ce qu’ils devraient faire pour travailler les œuvres d’Elohim – mais il continue à leur répondre seulement en paraboles.

Yochanan (Jean) 6:28-29
28 Alors ils Lui dirent : « Que ferons-nous, pour accomplir les œuvres d’Elohim ? »
29 Yeshoua répondit et leur dit :  » C’est l’œuvre d’Elohim, que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. « 

La signification de Yeshoua est simple, mais les croyants ne la comprennent pas. Ils lui demandent quel signe il va faire pour qu’ils croient (ce qui est étrange car ils l’ont vu faire des signes de l’autre côté de la mer). En réponse, Yeshoua raconte une autre parabole, sur la nécessité de prendre part au vrai pain.

Yochanan (Jean) 6:30-35
30 Ils lui dirent donc : « Quel signe vas-tu donc faire, pour que nous le voyions et que nous te croyions ? Quel travail ferez-vous ?
31 Nos pères ont mangé la manne dans le désert, comme il est écrit : « Il leur donna à manger du pain venant du ciel ». »
32 Alors Yeshoua leur dit : « En vérité, je vous le dis, Moïse ne vous a pas donné le pain du ciel, mais mon Père vous donne le vrai pain du ciel.
33 Car le pain d’Elohim, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. »
34 Alors ils Lui dirent : « Adon, donne-nous toujours ce pain. »
35 Et Yeshoua leur dit : « Je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif. »

Bien que nous devions devenir comme Yeshoua, ce n’est pas le but ultime. Le but ultime de la foi est d’imiter Yeshoua jusqu’à ce que nous devenions tous le corps de Yeshoua, fonctionnant comme un seul homme. Il faut parfois un certain temps pour saisir pleinement ce concept, mais saisissons-le, car c’est l’essence même de la sanctification.

Lorsque nous mangeons du pain, il devient une partie de nous. Au bout d’un moment, personne ne peut faire la différence entre le pain que nous venons de manger et nous. Lorsque Yéchoua a dit aux zélotes qu’ils devaient manger du vrai pain, il voulait dire qu’ils devaient faire partie de lui. En d’autres termes, ce n’est pas Lui qui devait devenir leur chef, mais eux qui devaient devenir ses mains et ses pieds.

Si nous sommes les mains et les pieds de Yeshoua, alors nous sommes occupés à construire son royaume, que nous travaillions à temps plein comme prêtres ou à temps partiel comme disciples bénévoles (comme Mnason et Joseph d’Arimathie). Cependant, si nous ne sommes pas occupés à construire son royaume, alors nous ne sommes pas ses mains et ses pieds (c’est-à-dire que nous ne sommes pas son corps, quoi que nous puissions penser d’autre). C’est pourquoi Yeshoua a dit aux zélotes qu’ils l’avaient vu (et avaient traversé le lac pour faire de lui leur roi), mais qu’ils ne croyaient toujours pas vraiment. Ils ne se sont pas joints à Lui.

Yochanan (Jean) 6:36
36 « Mais je vous ai dit que vous m’avez vu et que vous ne croyez pas. »

On ne saurait trop insister sur ce point. Si nous ne travaillons pas activement, d’une manière ou d’une autre, à l’avancement de son royaume, alors nous ne croyons pas vraiment – et par conséquent, nous ne faisons pas partie de son corps, même si nous appartenons à une forme d’organisation spirituelle (par exemple, une église ou une communauté messianique).

If these works have been a help to you in your walk with Messiah Yeshua, please pray about partnering with His kingdom work. Thank you. Give