Chapter 3:

L’ordre lévitique et ses parallèles

« Il s’agit d’une traduction automatique. Si vous souhaitez nous aider à la corriger, vous pouvez envoyer un email à contact@nazareneisrael.org. » 

Dans le premier chapitre, nous avons vu que le but ultime de Yahvé est de nous faire conquérir et soumettre spirituellement la terre pour son Fils. Lorsque Yeshoua reviendra, il attend de nous que nous lui remettions les rênes d’un monde déjà conquis spirituellement. À son tour, il remettra les rênes de ce monde à son Père.

Qorintim Aleph (1 Corinthiens) 15:28
28 Or, quand toutes choses lui auront été soumises [Yeshua], le Fils lui-même sera soumis à celui [Father] qui lui a soumis toutes choses, afin que Elohim soit tout en tous.

Il s’agit d’une opération en plusieurs phases impliquant des armées physiques et spirituelles. Aujourd’hui, l’Israël nazaréen est strictement dans une phase de combat spirituel uniquement, tandis que Yahvé permet aux armées par procuration de Babylone de mener le combat physique. (Nous décrivons cela plus en détail plus loin dans ce livre). En d’autres termes, nous n’utilisons pas d’armes charnelles à l’heure actuelle (sauf pour l’autodéfense). Après Harmaguédon, lorsque Babylone et ses trois armées par procuration (chrétienté, judaïsme et islam) n’existeront plus, Israël nazaréen portera à nouveau une épée physique. Cependant, entre cette époque et aujourd’hui, nous ne sommes appelés qu’au combat spirituel. Ceignons nos reins et comportons-nous comme des hommes, car un combat spirituel réussi exige une organisation et une discipline encore plus grandes que celles du combat physique.

Yahvé a choisi à l’origine Avraham pour commencer la conquête de la terre parce qu’Avraham accordait plus de valeur à l’obéissance à Elohim qu’à sa propre chair et à son sang. Avraham quitta sa famille et la maison de son père, et se circoncit. Son obéissance fixe des normes pour nous.

B’reisheet (Genèse) 22:15-18
15 Alors le messager de Yahvé appela une seconde fois Avraham du haut du ciel,
16 et dit: « e moi-même, j’ai juré, dit Yahvé, parce que vous avez fait cette chose, et n’ont pas retenu votre fils, votre fils unique …
17 bénédiction Je vous bénirai, et en multipliant, je multiplierai vos descendants comme les étoiles du ciel et comme le sable qui est sur le bord de mer; et vos descendants possédera la porte de leurs ennemis.
18 Dans votre semence, toutes les nations de la terre seront bénies, parce que vous avez obéi à Ma voix.

Nous allons maintenant utiliser une variété de passages pour observer les parallèles entre le sacerdoce lévitique et l’ordre melchizédekien que Yeshoua a établi.

Dans le dernier chapitre, nous avons vu comment Yahvé a choisi les Lévites pour remplacer le sacerdoce des premiers-nés, car plutôt que de plaire à l’homme, ils étaient prêts à s’opposer et même à tuer leurs propres frères et fils à la parole de Yahvé. Cela établit une norme sacerdotale.

Shemote (Exode) 32:27-29
27 Et il leur dit : « Ainsi parle Yahvé Elohei Israël : « Que chacun mette son épée au côté, qu’il aille et vienne d’une entrée à l’autre dans le camp, et que chacun tue son frère, son compagnon et son prochain ».
28 Les fils de Lévi firent donc ce que Moshé leur avait dit. Et environ trois mille hommes du peuple tombèrent ce jour-là.
29 Et Moshé dit : « Consacrez-vous aujourd’hui à Yahvé, afin qu’il vous accorde aujourd’hui une bénédiction, car chacun s’est opposé à son fils et à son frère. »

Cette même norme de discipline militaire se retrouve dans l’ordre melchizédekien de Yeshoua.

Mattityahu (Matthieu) 10:34-37
34 « Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre. Je ne suis pas venu apporter la paix mais une épée.
35 Car je suis venu pour « dresser un homme contre son père, une fille contre sa mère, et une belle-fille contre sa belle-mère » ;
36 et « les ennemis d’un homme seront ceux de sa propre maison ».
37 Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi. Et celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi. »

Après que les Lévites aient montré qu’ils étaient à la fois loyaux et obéissants, Yahvé les a mis à sa disposition. Comme leur salaire doit venir de Yahvé, Yahvé a décrété que toute la dîme du pays lui appartenait (et non aux Lévites). Le peuple ne donne sa dîme qu’aux Lévites.

Vayiqra (Lévitique) 27:30-33
30 « Toute la dîme du pays, qu’il s’agisse de la semence du pays ou du fruit de l’arbre, appartient à Yahvé. Il est réservé à Yahvé.
31 Si un homme veut racheter une partie de sa dîme, il y ajoutera un cinquième.
32 Mais pour ce qui est de la dîme du gros ou du menu bétail, de tout ce qui passe sous le bâton, le dixième sera réservé à Yahvé.
33 Il ne cherchera pas à savoir si elle est bonne ou mauvaise, et il ne l’échangera pas ; et s’il l’échange, elle sera mise de côté, ainsi que celui qui l’a échangée, elle ne sera pas rachetée. »

Puisque toute la dîme appartenait à Yahvé, il était de son droit de dire au peuple de donner sa dîme aux Lévites, pour les soutenir dans l’accomplissement de son travail. Cela ne signifiait pas que les Lévites devaient répondre au peuple ou chercher à lui plaire (comme l’avait fait le sacerdoce des premiers-nés). Au contraire, les Lévites devaient chercher à plaire uniquement à Yahvé (qui leur donnait leur salaire). Agir autrement ferait d’eux des serviteurs du peuple, plutôt que des serviteurs d’Elohim.

Ce même principe se retrouve dans l’alliance renouvelée.

Galatim (Galates) 1:10
10 Car dois-je persuader les hommes, ou Elohim? Ou est-ce que je cherche à plaire aux hommes ? Car si je me contentais encore des hommes, je ne serais pas un lien du Messie.

Yahvé a également déclaré que les Lévites ne devaient pas avoir d’héritage dans le pays. C’est-à-dire qu’ils ne devaient pas avoir d’autres moyens de subsistance, à part la dîme. Cela signifie qu’ils devaient travailler pour Lui à plein temps.

Bemidbar (Numéros) 18:20-24
20 Puis Yahvé dit à Aharon : « Vous n’aurez aucun héritage sur leur terre, et vous n’aurez aucune partie d’entre eux ; Je suis votre part et votre héritage parmi les enfants d’Israel.
21 Voici, j’ai donné aux fils de Lévi toutes les dîmes d’Israël en héritage, en contrepartie de l’œuvre qu’ils accomplissent, l’œuvre de la tente d’assignation.
22 Désormais, les enfants d’Israël ne s’approcheront plus de la tente d’assignation, de peur de porter le péché et de mourir.
23 Mais les Lévites feront l’ouvrage de la tente d’assignation, et ils porteront leur faute ; ce sera une loi perpétuelle, de génération en génération, qu’ils n’auront pas d’héritage parmi les enfants d’Israël.
24 Car les dîmes des enfants d’Israël, qu’ils offrent par élévation à l’Éternel, je les ai données en héritage aux Lévites ; c’est pourquoi je leur ai dit : « Ils n’auront pas d’héritage parmi les enfants d’Israël ». »

Ce même principe se retrouve dans l’alliance renouvelée. Bien que les disciples aient été disposés à se rabattre sur leurs compétences en matière de pêche après la mort de Yéchoua (Jean 21), il est clair qu’ils ont préféré accomplir l’œuvre de Yahvé à plein temps après avoir été remplis de l’Esprit.

Ma’asei (Actes) 6:2-4
2 Alors les douze convoquèrent la multitude des disciples et dirent: « Il n’est pas souhaitable que nous abandonnions la parole d’Elohim et servions des tables.
3 C’est pourquoi, frères, cherchez parmi vous sept hommes de bonne réputation, pleins de l’Esprit et de la sagesse mis à part, que nous nommerons dans cette affaire;
4 mais nous nous donnerons continuellement à la prière et au ministère de la parole. « 

Le peuple aurait dû apporter les dîmes de Yahvé à un trésor central qui était sous le contrôle des Lévites. C’était le seul moyen de s’assurer que les dîmes de Yahvé seraient réparties équitablement entre tous les travailleurs. De cette dîme, les lévites donnaient un dixième au grand prêtre, qui l’utilisait pour soutenir les prêtres lévitiques.

Bemidbar (Nombres) 18:25-32
25 Alors Yahvé parla à Moshé, en disant ,
26 « Parle ainsi aux Lévites, et dis-leur : Lorsque vous prélèverez sur les enfants d’Israël la dîme que je vous ai donnée en héritage, vous en ferez une offrande par élévation à Yahvé, un dixième de la dîme.
27 Et ton offrande par élévation te sera comptée comme le grain de l’aire de battage et comme la plénitude de la cuve.
28 Tu offriras aussi une offrande par élévation à Yahvé de toutes les dîmes que tu recevras des enfants d’Israël, et tu en donneras l’offrande par élévation à Yahvé au prêtre Aharon.
29 De tous tes dons, tu offriras chaque offrande par élévation due à Yahvé, de tous les meilleurs d’entre eux, de leur partie consacrée. »
30 Tu leur diras donc : Quand vous aurez levé le meilleur d’entre eux, le reste sera comptabilisé pour les Lévites comme le produit de l’aire de battage et comme le produit de la cuve.
31 Vous pourrez le manger en tout lieu, vous et vos familles, car c’est votre récompense pour votre travail dans la tente d’assignation.
32 Et tu ne porteras pas de péché à cause d’elle, lorsque tu auras élevé la meilleure d’entre elles. Mais tu ne profaneras pas les dons réservés des enfants d’Israël, de peur de mourir.' »

La chose principale que nous devons comprendre ici est que les mêmes principes qui s’appliquaient dans l’ordre lévitique sont toujours actifs dans l’ordre melchiséen. Même si nous sommes dispersés dans toutes les nations de la terre, la nécessité d’une organisation et d’une comptabilité correcte de la dîme de Yahvé s’applique toujours.

Nous donnerons plus de détails dans les chapitres suivants, mais en bref, aujourd’hui, les dîmes de Yahvé doivent être données aux anciens spirituels de la ville, et utilisées par eux pour mener la Grande Commission dans leur région. C’est facultatif, mais Yahvé n’est pas satisfait tant que nos cœurs ne sont pas joyeux de le faire, sachant que c’est ce qu’il faut pour que la prêtrise continue de fonctionner dans le monde entier.

Tout comme les Lévites, les anciens de la ville doivent être soutenus par la dîme ; en fait, ils doivent être considérés comme dignes d’une double portion d’honneur.

TimaTheus Aleph (1 Timothée) 5:17
17 Que les anciens qui gouvernent bien soient comptés dignes d’un double honneur, en particulier ceux qui travaillent dans la parole et la doctrine.

Tout comme les lévites donnaient la dîme de la dîme au sacerdoce lévitique, les anciens de la ville doivent envoyer la dîme de la dîme au sacerdoce melchizédekien. Elle est ensuite utilisée pour créer des documents doctrinaux (comme ce livre) qui contribuent à l’unité de notre nation. Il est également utilisé pour l’évangélisation, la sensibilisation, les missions et bien d’autres choses encore, dont nous parlerons dans les chapitres suivants.

If these works have been a help to you in your walk with Messiah Yeshua, please pray about partnering with His kingdom work. Thank you. Give