Chapter 5:

Pourquoi le sabbat ? (Transcription de la vidéo)

« C’est une traduction automatique. Si vous voulez nous aider à le corriger, vous pouvez envoyer un courriel à contact@nazareneisrael.org ».

Aimez-vous le Messie juif, Yeshua de Nazareth (parfois appelé Jésus-Christ) ?

Et voulez-vous le servir de tout votre cœur, de toute votre âme et de toute votre force ?
Et voulez-vous l’imiter, et suivre son exemple ?

Si cela vous décrit, alors l’une des choses les plus importantes que nous pouvons tous faire est de commencer par adorer le même jour qu’Il a enseigné à ses disciples à adorer, afin de faire comme Il a fait, et de marcher comme Il a marché.

Il s’agira d’une série en plusieurs parties. Je ne suis pas encore sûr du nombre de pièces, mais probablement quatre. Dans cette première partie, nous verrons comment le sabbat du septième jour est l’un des commandements d’Elohim (ou Dieu), et comment Yeshoua Messiah et ses disciples ont respecté ce sabbat du septième jour. Cela signifie que si nous voulons être ses disciples, et suivre son exemple, nous devons également nous reposer le jour du sabbat du septième jour.

Dans les parties suivantes, nous verrons comment l’Église catholique joue le rôle de l’Anti-Messie (c’est-à-dire un faux Messie ou un Messie de substitution). Et comment l’Église catholique a tenté de modifier les temps de culte fixés et les lois d’Elohim (ou Dieu). Et nous verrons comment tout cela a été prophétisé, et comment nous sommes mis en garde contre cela.

Mais dans cette série de vidéos, nous verrons combien il est important d’obéir à l’exemple de Yeshoua. Nous verrons également comment les disciples ont continué à observer le sabbat du septième jour et les fêtes israélites originelles. Nous parlerons également du mariage hébraïque ancien, et de la manière dont les fêtes sont liées au mariage hébraïque ancien.

Si vous voulez connaître tous les détails, je peux vous recommander de lire l’étude du calendrier de la Torah. Vous pouvez la lire gratuitement sur le site de Nazarene Israel. Vous pouvez également télécharger gratuitement une copie PDF. Vous pouvez également acheter un exemplaire broché ou Kindle sur Amazon.com à nos frais. Tous les détails se trouvent dans cette étude, pour les disciples qui veulent savoir ce que dit la parole de notre Père, afin de pouvoir lui faire plaisir en le faisant.

Pour commencer notre étude, l’Église catholique a longtemps enseigné que le Père a envoyé son Fils pour supprimer ses lois et pour changer le jour éternel de culte du sabbat au jour du soleil (ou dimanche). Mais si nous y réfléchissons, quel sens cela a-t-il ? Pourquoi le Père enverrait-il son Fils pour apprendre aux autres à ne pas respecter ses propres lois ? Si vous êtes un père, envoyez-vous votre fils apprendre aux gens à vous désobéir ? Et quand son Père se repose le septième jour, pourquoi Yéchoua enseignerait-il aux gens de garder le dimanche, qui est nommé en l’honneur du soleil ? Le jour du soleil est un jour de culte païen.

Pourquoi le Messie enseignerait-il au peuple de conserver un jour de culte païen ?

Et demandons-nous aussi, où est-il écrit que le Messie ferait cela ?

Amos 3:7 dit,
[first] 7 « Certes, Yahvé Elohim [or the Lord God] ne fait rien, sans révéler son secret à ses serviteurs les prophètes. »

Ainsi, où a-t-il été prophétisé que le Père enverrait son Fils pour abolir ses lois et changer les jours éternels de culte ? Il ne le dit nulle part. Et en fait, dans la prochaine partie de cette série de vidéos, nous verrons où Daniel dit que c’est la « Petite Corne » (ou l’anti-Messie) qui fera cela.

Ce que l’Écriture dit dans Hitgalut (ou Apocalypse) 12:17 est que :
17 « …le dragon [meaning Satan] était furieux contre la femme [referring to the bride], et [that] il alla faire la guerre au reste de sa progéniture, [those] qui garde les commandements d’Elohim eta le témoignage de Yeshua Messiah. »

Cela n’indique-t-il pas qu’en plus d’avoir le témoignage de Yeshoua Messiah, l’épouse gardera également les commandements d’Elohim ? Et le 4e commandement (respecter le sabbat) n’est-il pas l’un de ces commandements ?

Voyons ce que dit la parole du Père.

Dans B’reisheet (ou Genèse) 2:2-3
2 « Et au septième jour, Elohim acheva l’œuvre qu’il avait faite, et il se reposa au septième jour de toute son œuvre qu’il avait faite.
3 Et Elohim bénit le septième jour et le mit à part [sanctified it], parce qu’il s’y reposa de toute son œuvre qu’Elohim avait créée et faite. »

Est-ce que ça a changé ? La prophétie dit-elle quelque part que le Père changerait un jour son jour de repos du septième jour de la semaine au premier jour de la semaine ?

Et si non, pourquoi voudrions-nous nous reposer un jour différent de celui où le Père se repose ?

Lorsque le Fils ramènera son épouse dans la maison de son Père, se reposera-t-il à des jours d’adoration différents de ceux de son Père ?

Lorsque nous étudions les Écritures, nous constatons à maintes reprises qu’il existe un vrai corps du Messie et un corps du Messie trompé (ou faux). Le vrai corps du Messie se réfère à ceux qui ont le témoignage de Yeshoua, ET qui font de leur mieux pour suivre les commandements du Père du mieux qu’ils le peuvent, en raison de leur relation avec le Messie Yeshoua.

En revanche, le faux corps du Messie désigne ceux qui ont le témoignage de Yeshoua (ou peut-être de Jésus dans leur cas) mais qui tentent d’ignorer ou de supprimer la nécessité de garder les commandements du Père, en raison de leur prétendue croyance en Jésus.

Nombreux sont ceux qui pensent à tort que la simple croyance en Jésus supprime la nécessité de respecter les commandements d’Elohim, en contradiction avec Apocalypse 12:17. Si vous faites partie de ceux à qui l’on a enseigné cela, je vous encourage à mettre de côté les traditions et les enseignements des hommes pour un moment, et à jeter un regard neuf sur ce que disent vraiment les Écritures.

Parce que nous venons de lire que l’épouse a besoin non seulement du témoignage de Yeshoua mais qu’elle doit aussi garder les commandements d’Elohim. Et je vous encourage à le faire maintenant car votre salut éternel en dépend.

Examinons le quatrième commandement, qui était écrit dans la pierre.

Shemote (Exode) 20:8-11
8« Souviens-toi du jour du sabbat, pour le mettre en réserve [holy].
9 Six jours, vous travaillerez et faire tout votre travail,
10 mais le septième jour est le sabbat de Yahvé votre Elohim. Vous n’y ferez aucun travail: vous, ni votre fils, ni votre fille, ni votre serviteur, ni votre servante, ni votre bétail, ni votre étranger qui est dans vos portes.
11 « Car en six jours, Yahvé a fait les cieux et la terre, la mer et tout ce qui s’y trouve, et il s’est reposé le septième jour.
C’est pourquoi Yahvé a béni le jour du sabbat et l’a mis à part. »

Cela signifie qu’Il a fait du jour du sabbat un jour différent de tous les autres.

Mais si le quatrième commandement était écrit dans la pierre, alors pourquoi tant de chrétiens semblent penser que le Messie est venu pour changer le jour du culte du sabbat au dimanche, alors que le Messie ne s’est jamais reposé le dimanche ? Et si le Messie Yeshua est notre exemple, et que nous devons l’imiter, et marcher comme il a marché, alors qu’a-t-il fait ?

Luqa (Luc) 4:16
16 « [Yeshua] arriva à Nazareth, où il avait été élevé. Selon sa coutume, il entra dans la synagogue le jour du sabbat, et se leva pour lire. »

Cela signifie que la coutume du Messie était de se rendre dans les synagogues le jour du sabbat et de prendre part au service classique de la Torah, également appelé « lecture de la loi » – et nous en parlerons beaucoup plus dans les prochaines vidéos.

Pour un autre témoin, dans

Marqaus (Marc) 2:27-28
27 « [Yeshua] leur dit : « Le sabbat a été fait pour l’homme, et non l’homme pour le sabbat.
28 C’est pourquoi le Fils de l’homme est aussi Adon [Master] du sabbat. »

Alors, demandons-nous si le Messie Yéchoua a toujours eu l’intention de changer le jour du culte du sabbat au jour du soleil, alors pourquoi ne s’est-il jamais reposé ce jour-là ? Et pourquoi n’a-t-il jamais dit à personne d’autre de se reposer le jour du soleil ? Ça n’a pas de sens.

Dans Mattityahu (Matthieu) 12:12, Yeshoua nous dit,
12 « Combien un homme a-t-il plus de valeur qu’une brebis ? Il est donc permis de faire du bien le jour du sabbat. »

Donc, encore une fois, si l’intention du Messie était de changer le jour du culte du sabbat au dimanche, pourquoi ne mentionne-t-il pas de faire le bien le dimanche ? Ça n’a pas de sens.

Et en parlant de la Grande Tribulation :

Mattityahu (Matthieu) 24:20, Yeshua nous dit de
20 « …priez pour que notre vol n’ait pas lieu en hiver ou le jour du sabbat. »

Mais si la tribulation est encore un événement futur, s’il nous dit de prier pour que notre fuite ne se fasse pas en hiver ou le jour du sabbat, cela n’implique-t-il pas que nous devrions observer le sabbat maintenant ? Ou qu’est-ce que ça pourrait signifier d’autre ?

Considérons donc aussi ce que les apôtres ont fait (de nombreuses années après la résurrection du Messie.

Ma’asei (Actes) 13:14
14 « … après avoir quitté Perga, [Shaul/Paul and Barnabas], ils se rendirent à Antioche en Pisidie, entrèrent dans la synagogue le jour du sabbat et s’assirent. »

Et puis nous savons qu’ils ont parlé de la parole à la fois aux Juifs et aux païens dans la synagogue.

Nous lisons dans Ma’asei (Actes) 13:42,
42 « Ainsi, lorsque les Juifs sortirent de la synagogue, les païens demandèrent que ces paroles leur soient annoncées le sabbat suivant. »

Nous voyons donc à la fois des Juifs et des païens dans les synagogues le jour du sabbat (et nous en parlerons beaucoup plus dans les prochaines vidéos).

De même, dans Ma’asei (Actes) 15:19-21, nous voyons l’apôtre Yaakov (ou Jacques) établir des règles sur la façon dont les Gentils de retour (ou ce qu’on appelle les Ephraïmites) pourraient commencer à se joindre à la nation d’Israël en s’abstenant de quatre pratiques que la Torah (ou la Loi de Moïse) qualifie d’abomination. Une fois qu’ils se seront abstenus de ces quatre pratiques abominables, ils pourront alors commencer à entrer dans les synagogues, où la Torah de Moshé (ou Moïse) est lue à haute voix chaque semaine depuis les temps anciens.

Ma’asei (Actes) 15:19-21
19 « C’est pourquoi j’estime que nous ne devons pas importuner ceux qui, parmi les païens, sont
Se (re)tourner vers Elohim,
20 mais que nous leur écrivions de s’abstenir des choses souillées par les idoles, de l’immoralité sexuelle, des choses étranglées et du sang.
21 Car Moïse [Moses] a eu, depuis de nombreuses générations, ceux qui le prêchent [meaning the Torah of Moshe] dans chaque ville, étant lu dans les synagogues chaque sabbat. »

Et dans les prochaines vidéos, nous parlerons beaucoup plus de ce qui se passe ici.

Mais pour l’instant, ce que nous voyons, c’est que les apôtres ont établi quatre règles de base pour que les païens puissent rejoindre (ou en fait, réintégrer) la nation d’Israël. Ils ont décidé que les païens de retour devaient commencer par observer les quatre principes de la Torah qui les excluraient de la nation d’Israël. Et si le peuple commençait par ces quatre choses, alors il pourrait entrer dans les synagogues, où il entendrait la Torah de Moshé lue à haute voix chaque semaine. De cette façon, ils apprendraient à respecter le reste des commandements de la Torah au fil du temps. Nous en parlerons plus tard, mais si vous voulez connaître plus de détails, je vous recommande de lire une copie de l’étude Nazarene Israel. Si vous lisez l’étude nazaréenne sur Israël et la prenez à cœur, vous en saurez plus sur votre Bible que littéralement 99% des chrétiens du monde entier.

Mais que voyons-nous faire d’autre par les apôtres après la résurrection du Messie Yeshua ?

Ma’asei (Actes) 16:13
13 « Et le jour du sabbat, nous sortîmes de la ville pour nous rendre au bord du fleuve, où l’on avait coutume de prier ; nous nous assîmes et parlâmes aux femmes qui se réunissaient là. »

Ainsi, une fois encore, le sabbat est le jour que les apôtres ont gardé, même de nombreuses années après la résurrection et l’ascension de Yéchoua.

Ma’asei (Actes) 17:2a
2a « Alors Shaul [Paul], selon sa coutume, entra chez eux, et pendant trois sabbats, il leur donna des explications tirées des Écritures… ».

(Ainsi, nous avons d’abord vu en Luc 4:16 que le Messie avait l’habitude d’aller dans les synagogues le jour du sabbat.
Or, dans Actes 17:2, nous voyons que c’était aussi la coutume de l’apôtre Shaul. Ainsi, si c’était leur coutume d’adorer le sabbat, que devons-nous faire, si notre objectif est de les imiter ?

Et si le Messie et ses apôtres avaient l’habitude d’aller dans les synagogues le jour du sabbat, alors pourquoi tant de croyants au Messie veulent-ils aller dans les églises le dimanche ?
(Nous en parlerons dans la section suivante).

Mais il y a d’autres exemples de disciples allant dans les synagogues le jour du sabbat.

Ma’asei (Actes) 18:4
4 « Shaul raisonnait dans la synagogue tous les sabbats, et persuadait aussi bien les Juifs que les Grecs ». (Nous verrons plus tard que cela fait référence à ce que l’on appelle les « Juifs hellénisés », ou ce que l’on pourrait appeler aujourd’hui un « Juif réformé » ou même un « Juif reconstructeur »).

Et nous parlerons de la signification de cela dans les prochaines vidéos également.

Mais encore une fois, pourquoi un disciple du Messie se reposerait-il le dimanche alors que ni le Messie ni ses apôtres n’ont jamais fait cela ? Et alors que le dimanche a toujours été compris comme un jour de culte païen dédié au dieu soleil ? Et surtout pourquoi le feraient-ils, quand on s’arrête pour considérer que l’auteur du livre des Hébreux nous dit de garder le sabbat comme un jour de repos ?

Ivrim (Hébreux) 4:9
9 « Il reste donc un repos [sabbatismos] pour le peuple d’Elohim ».

Nous recherchons le mot « repos ».

Strong’s New Testament Concordance, nous voyons que c’est :

Strong’s NT:4520 sabbatismos (sab-bat-is-mos’) ; d’un dérivé de NT:4521 ; un « sabbatisme »… (se référant à un jour de repos).

Donc, maintenant on cherche la racine.

La concordance du Nouveau Testament de Strong :

NT:4521 sabbaton (sab’-bat-on) ; d’origine hébraïque [OT:7676]; le sabbat (i.e., Shabbat)

Maintenant, nous recherchons la racine du mot hébreu dans la Concordance Strong de l’Ancien Testament :

OT:7676 (שׁבת) shabbath (shab-bawth’) ; intensif de OT:7673 ; intermède, c’est-à-dire (spécifiquement) le sabbat :

Nous pouvons aussi regarder l’araméen Peshitta.

Ivrim (Hébreux) 4:9, [we see the word for the sabbat embedded in the text].
מָדֶין קַיֶם הֻו למַשבָּתֻו לעַמֶה דַּאלָהָא

Et pourquoi les Hébreux ne garderaient-ils pas le sabbat, surtout si l’on considère qu’il s’agit d’un signe éternel de l’alliance entre Elohim et Son peuple ?

Shemote (Exode) 31:12-17, nous lisons que…
12 « …Yahvé parla à Moshé, en disant ,
13 « Parle aux enfants d’Israël et dis-leur : » Vous observerezmes sabbats, car c’est un signe entre moi et vous, de génération en génération, pour que vous sachiez que je suis Yahvé, qui vous met à part.
14 « Vous observerez donc le sabbat, car il vous est réservé. Quiconque le profanera sera certainement mis à mort; car quiconque y fera quelque travail, sera retranché du milieu de son peuple.
15 Le travail sera fait pendant six jours, mais le septièmeest le sabbat de repos, mis à part pour Yahvé . Quiconque fera un travail quelconque le jour du sabbat sera puni de mort… »
16 « C’est pourquoi les enfants d’Israël garderont le sabbat, pour l’observer de génération en génération, comme une alliance perpétuelle.
17 C’est un signe entre Moi et les enfants d’Israël pour toujours; car en six jours Yahvé a fait les cieux et la terre, et le septième jour il s’est reposé et s’est rafraîchi.' »

Et dans les Écritures, il y a des moyens de contourner le mot « pour toujours », mais il n’y a aucun moyen de contourner la phrase « à travers vos générations, comme une alliance perpétuelle ».

Ainsi, lorsque Yahvé dit que nous devons garder le sabbat pour toutes nos générations, comme une alliance perpétuelle, c’est exactement ce qu’il veut dire. Et dans la section suivante, nous verrons ce qui a mal tourné à l’époque de l’Église catholique.

Shalom.

If these works have been a help to you and your walk with our Messiah, Yeshua, please consider donating. Give